Art urbain: tag, pochoirs etc

 

   Rue de l'Oise, le mur entourant un jardin partagé provisoire est couvert de fresques. Les artistes de rue Art of Popov, Da Cruz et Marko connus sous le nom de PoDaMa ne croient pas un instant à l'apocalypse du 21 décembre 2012. Le calendrier maya, mal interprété par de nombreux illuminés, n'annonce pas la fin des temps mais le début d'une nouvelle ère et c'est ce qu'ils illustrent en vives couleurs.


 

 

Ourcq Da Cruz Popov Marko 2013 street-art 2L'année 2012 se termine, street-art d'Art of Popov, Da Cruz et Marko

 

 

 

    Art of Popov, Da Cruz et Marko s'amusent eux aussi à faire une prédiction pleine de bon sens. 2013 succédera à 2012, évidemment.

 


 

Ourcq Da Cruz Popov Marko 2013 street-art 4Un masque primitif 

street-art d'Art of Popov, Da Cruz et Marko

 

 

 

   La fresque de PoDaMa mêle plusieurs styles, les masques barbares de Da Cruz inspirés de l'art pré-colombien, les portraits réalistes d'Art of Popov et les chiffres écrits en une typographie animale plutôt menaçante.

 


 

Ourcq Da Cruz Popov Marko 2013 street-art 52013, l'année de la libération?, street-art d'Art of Popov, Da Cruz et Marko

 

 

 

   En 2013, nouvelle ère, les femmes brisent leurs chaines et les mayas continuent à cultiver le maïs. Un monstre maya regarde vers l'avenir. La fin des temps n'a pas eu lieu.


 

 

Ourcq Da Cruz Popov Marko 2013 street-art 82013, une nouvelle ère

fresque didactique d'Art of Popov, Da Cruz et Marko

 

 

 

    Vous les crédules qui croyez vraiment à la fin du monde, réglez vos montres, ce serait ballot d'être en retard et de rater le feu d'artifice cataclysmique!

 

    Quant aux incrédules, ils pourront écrire dans leur agenda: "rien" le 21 décembre 2012. Comme Louis XVI écrivit "rien" le jour de la prise de la Bastille en 1789. Car si la fin n'est pas proche, des changements sont à l'oeuvre que nous n'anticipons peut-être pas.

 

 


 

Ourcq Da Cruz Popov Marko 2013 street-art 7Fresque au bord du canal de l'Ourcq

street-art d'Art of Popov, Da Cruz et Marko

 

 

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

Art of Popov, Da Cruz, Marko et les autres couvrent de tags un bâtiment abandonné à Pantin, texte et photos

Da Cruz, une sirène au bord du canal de l'Ourcq, avant démolition

La fresque murale de l'usine CPCU, pochoirs et tags

Bugarach, la fin du monde selon Huang Yong Ping

 

 

 

 

 

Palagret

fresque prémonitoire

décembre 2012

 


 

   Non sans humour, une modeste affiche nous informe: "street-art autorisé de 11h à 19h".


 

 

street-art-autorise--Beaubourg.jpg"street-art autorisé de 11h à 19h", affichette sur un mur du Marais

 

 


street-art-autorise--Beaubourg-9.jpg"street-art autorisé de 11h à 19h", affichette sur un mur du Marais

 

 

 

 

Palagret

street-art

décembre 2012

 

 

 

 


 

   Voici un pochoir sibyllin trouvé sur un mur du côté de la Butte aux Cailles lors d'une exploration urbaine cet été:


 

 

On n'est pas là our être icion n'est pas là pour être ici, street-art philosophique

 

 

   En fait, cette phrase qui ne veut rien dire est le titre d'un livre de Serge Simon: On n'est pas là pour être ici, dictionnaire absurde du rugby. C'est aussi le titre d'un festival et d'une association. C'est juste du marketing, pas très intéressant.

 


 

On n'est pas là our être ici 0on n'est pas là pour être ici, street-art philosophique

 

 

 

   A gauche du pochoir, un papier collé, le visage d'un homme (Jimmy Hendrix ?) encadré d'ailes. A droite trois pochoirs d'art cinétique. Au-dessus un cône orange et blanc qui n'est pas vraiment à sa place.


 

 

Dans-quel-monde-Vuitton--graffiti.jpgDans quel monde Vuitton, graffiti protestataire

 

 

 

  Pour conclure, un graffiti à la craie: "dans quel monde Vuitton", jeu de mot avec la puissance commerciale de Vuitton. Hélas, encore hélas, ce slogan est lui aussi récupéré, on le trouve sur des T-shirts.

 

 

 

Palagret

novembre 2012

philosophie de la rue

Photos en Creative Commons

 


 

 

     Vue du canal de l'Ourcq, une vidéo sur la fresque de Podama (Art of Popov, Da Cruz, Marko) sur l'ancien bâtiment des Douanes.

 

 

 

Street-art-canal-douane-Da-Cruz-6.jpgStreet-art sur le bâtiment des Douanes de Pantin et péniche sur le canal de l'Ourcq

 

 

 



Popov, Da Cruz, Marko et les autres, street-art... par Palagret

 

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

Street-art du canal de l'Ourcq: pas de prophétie de fin du monde pour Art of Popov, Da Cruz et Marko

Art of Popov, Da Cruz, Marko et les autres couvrent de tags un bâtiment abandonné à Pantin, texte et photos

Da Cruz, une sirène au bord du canal de l'Ourcq, avant démolition

La fresque murale de l'usine CPCU, pochoirs et tags

Street-art: Chut libre, un pochoir aérien près du canal de l'Ourcq

Les bains interdits au public, discothèque mythique, exposition éphémère de street-art

 

 

 

 

Palagret

street-art

septembre 2012

 


 

         Assis dans la rue, un homme recouvert de papier journal lisant son journal, ironique écho à l'homme invisible, ne passe pas inaperçu. Mark Jenkins subvertit le paysage urbain avec des mannequins mêlés à la foule dans des situations bizarres et hilarantes. Il crée un éphémère théâtre de rue fantastique qui surprend les passants. 

 


 

 

Mark Jenkins homme papier SéoulLe lecteur, mannequin d'homme entouré de papier journal

installation de Mark Jenkins à Séoul

 

 


    A mi-chemin entre sculpture, happening et street-art, ses installations fragiles s'opposent à la statuaire officielle, mémorielle, évoquant le passé des grands hommes. Permanentes, les statues civiques se fondent dans le paysage urbain et ne provoquent plus de réaction au contraire du street-art.


 

 

Mark Jenkins homme poubelle RomeLes hommes poubelles, mannequins d'homme recouverts d'ordures

installation de Mark Jenkins à Rome

 

 

 

    "Aujourd'hui seules les affiches publicitaires et les enseignes commerciales changent. C'est pourquoi la nature éphémère du street-art est si essentielle. Il crée un battement de coeur visuel dans la ville pour ceux qui y vivent et ne cherche pas à nous vendre quelque chose. Mais que fait la Ville avec ces travaux? Elle les enlève aussi vite que possible et menace les artistes de rue de les mettre en prison." 1

 

 

 

Mark Jenkins endormie SalemCorps allongé sur un panneau publicitaire abandonné, installation de Mark Jenkins à Salem


 

 

      Bébés en baudruche translucide intégrés au mobilier urbain, bouquet de détritus à deux jambes, personnage mis au coin ou la tête enfoncée dans le mur, tapis rouge conduisant à une bouche d'égout, voiture d'infirme attaché à un poteau comme une moto, toast sortant d'une grille d'aération, toutes ces sculptures éphémères renouvellent le paysage urbain et le street-art.

 

 

 

      Mark Jenkins noyé MalmöNoyé et ballons, bon anniversaire, installation de Mark Jenkins à Malmö

 

 


 

   Le street-artist américain Mark Jenkins a étudié la musique, saxophone et rap électronique. Il a obtenu un diplôme en géologie et ne s'est intéressé à la sculpture que plus tard en voyant l'exposition de Juan Muñoz au Hirshhorn Museum de Washington en 2001.

 


 

 

Mark Jenkins toast RomeToasts sortant d'une grille d'égout, installation de Mark Jenkins à Rome

 

 

 

 

    Les premières interventions de Mark Jenkins en 2003 sont des moulages avec du ruban adhésif transparent. Des corps d'homme (tape men), des poupées de bébés (storker project) ou des animaux qu'il dissémine dans le chaos urbain. 


 

Mark Jenkins chiens BaltimoreMoulages transparents de chien dans une décharge, installation de Mark Jenkins à Baltimore 

 

 

 

 

    En dehors des villes, Mark Jenkins intervient aussi sur les plages ou dans les bois.

 

 

 

Palagret

street-art

septembre 2012

 

 

 

Toutes les photos sur le site de Mark Jenkins

Oeuvres de Juan Muñoz

Comment fabriquer une tape sculpture

 


 

 

 

Source:

Itw de Mark Jenkins

 


 

    Suivez la Seine rive gauche et vous y découvrirez les pochoirs de C215. Des portraits d'homme et de femme au regard intense décorent les armoires électriques de la gare d'Austerlitz au pont National. 


 

 

C215 armoires electriques street-art quai 13è logoSignature de C215, détail d'un pochoir le long de la Seine


 

 

        C215, le nom de rue choisi par Christian Guémy, viendrait d'un code d’erreur correspondant au calibrage des données d’accélération erroné dans les armoires DIAX03 Bosch. 1 


 

 

 

 

C215 armoires electriques street-art quai 13è vert 1Femme de C215, pochoir le long de la Seine


 

 

          C215 n'a pas fréquenté d'école d'art; c'est un autodidacte. Il a commencé à faire le portrait de sa petite file puis de gens croisés dans la rue, des sdf, des gens de peu. Maintenant, il réalise des pochoirs dans les grandes villes du monde et expose en galerie.

 


 

 

C215 armoires electriques street-art quai 13è vert femmeFemme de C215, pochoir harmonisé  la couleur de la Cité de la Mode

 

 

 

 

C215 armoires electriques street-art quai 13è fumeur pontFumeur de C215, pochoir le long de la Seine

 

 

 

    C215 reconnait comme influence les street-artists Ernest Pignon-Ernest, Dan23, Carricondo et Swoon. Les grands peintres classiques l'inspirent aussi: Holbein, Caravage, Géricault. 

 

 


C215 armoires electriques street-art quai 13è prophéteProphète de C215, pochoir le long de la Seine

 


 

C215 armoires electriques street-art quai 13è fumeur cigarCigarette, détail d'un pochoir de C215

 

 

 

 

C215 armoires electriques street-art quai 13è fumeur 5Fumeur de C215, pochoir le long de la Seine


 

 

  Au contraire des tags, et comme les papiers collés, les pochoirs permettent de réaliser une peinture rapidemment, sans autorisation. On peut aussi multiplier facilement le motif sur d'autres supports, murs délabrés, portes rouillées etc ...

 

 

 

C215 armoires electriques street-art quai 13è homme QuickPortrait d'homme de C215, pochoir devant le Quick

 

 

  

    Les « fumeurs » des quais ont été exposés à « Smoke Gets in your Eyes » à la Shooting Gallery » de San Francisco fin 2011-début 2012.



 

 

C215 armoires electriques street-art quai 13è capucheFemme à la capuche de C215, pochoir le long de la Seine

 

 

 

    Espérons que les banales armoires électriques noires recouvertes par les pochoirs de C215 ne disparaissent pas trop vite dans ce quartier rénové du XIIIè arrondissement où les immeubles d'acier et de verre s'alignent tristement. Ils abritent des multinationales et en rez-de-chaussée des boutiques franchisées qu'on trouve partout. Sur ce parcours, seule à l'ouest la Cité de la Mode et du Désign innove avec ses courbes et sa couleur verte. A l'Est, l'Ecole d'architecture installée dans l'ancienne usine SUDAC est aussi plus fantaisiste. 

  

 

 

C215 armoires electriques street-art quai 13è vertOeil, détail d'un pochoir de C215 sur une armoire électrique 

 

 

 

 

Prophètes de C215

Caissons lumineux dans la chapelle de l’hôpital la Pitié Salpêtrière

Exposition organisée par la Galerie Itinerrances et le conseil municipal de Paris

Du 22 Mars au 30 Avril 2012

 

 

 

Palagret

street-art

septembre 2012

 

 

 

Lien sur ce blog:

Les bains interdits au public, discothèque mythique, exposition éphémère de street-art


 




Source:    

Dossier de presse Les Prophètes

1- C215 Calibrage des données d’accélération erroné. Cause: le format d'affichage des données d'accélération est calculé à l'aide des paramètres de calibrage des données d'accélération. Le format interne des données d'accélération dépend du codeur moteur utilisé et de sa résolution. Le facteur pour la conversion des données d'accélération du format interne au format d'affichage et réciproquement est en dehors de la plage utilisable.


 

 

Mots clés: street-art, C215, armoires électriques, pochoirs,

 


 

   Avec ironie, KVTA reconnait que son dessin griffonné sur une palissade d'Hackney pourrait être bien plus intéressant. Il imite le style maladroit d'un jeune enfant, 

 

 

 

Londres street-art Hackney K.V.T.A 1I know this could be much more interesting, tag de K.V.T.A

Je sais que cela pourrait être bien plus intéressant

 

 

 

Londres street-art Hackney K.V.T.A 6I know this could be much more interesting, tag de K.V.T.A

 

 

 

Londres street-art Hackney K.V.T.A 2I know this could be much more interesting, tag de K.V.T.A

 

 

 

 

 

Street-art à Londres:

Street-art: pochoirs d'Ezbai, visages morcelés

Le bestiaire de Roa et Malarchy, un écureuil, une grue et des carnivores

Le bestiaire de Roa, un castor et un lièvre

"The strangest week" d'Eine, street-art typographique à Londres

Street-art: let's endure nous exhorte Espo au Village Underground de Londres

Street-art, auto-glorification et ironie à Londres

 

 

 

 

 

 

 

 

Palagret

septembre 2012

street-art in London

Photos Common Creative

 

 

 

 

Mots clés: street-art, KVTA, Malarchy, street-art in London, East End, Hackney, 

 

 

 

 

   Au bord du canal de l'ourcq, l'immense bâtiment des Douanes est désaffecté depuis 2008. Coursives délabrées, vitres brisées, béton nu, tout attire les street-artists. Cet été, à la demande de la ville de Pantin, le collectif Podema (Art of popov, Da Cruz, Marko) a étalé des tonnes de peinture sur les vieux murs pour créer une fresque géante où leurs styles se mêlent.

 

 

 

street-art canal Ourcq Art of PopovTaggeur d'Art of Popov sur le bâtiment des Douanes de Pantin

 

 

 

    Sur 41 000 mètres carrés de surface en six étages, les graffeurs ont relevé le défi de créer une oeuvre monumentale et éphémère. Da Cruz connaît bien le bâtiment des Douanes: "Quand j'étais môme, je passais devant à vélo. Pour moi, c'était comme une forteresse imprenable. Il nous a fallu quelques jours pour comprendre comment s'approprier les murs, le relief, et surtout, la grandeur de la chose". 1

 

 

 

street-art canal Ourcq Douanes PoDaMa 1Bâtiment des Douanes de Pantin couvert de tags, au bord du canal de l'Ourcq


 

 

    Bien qu'entourées de palissades, les Douanes de Pantin n'ont pas résisté aux street-artists. Depuis longtemps, une multitude de graffeurs ont couvert l'intérieur et l'extérieur de tags colorés. 


 

 

 

street-art canal Ourcq Douanes Da CruzOeil de Da Cruz sur le bâtiment des Douanes de Pantin

 

 

 

 

    Aujourd'hui, le street-art officiel succède au street-art illégal. Les habitants du 18è arrondissement ont l'habitude de voir les oeuvres des vandales urbains, Art of popov, Da Cruz, Marko. Dans ces quartiers éventrés, leurs fresques couvrent les murs délabrés, les maisons démolies, les palissades en mettant un peu de fantaisie. 

 

    "Là où ils détruisent, on met des pansements de couleur sur les plaies béantes de la ville." nous dit Da Cruz.


 

 

street-art canal Ourcq Douanes Marko Popov"in light we trust' tag de Marko sur le bâtiment des Douanes de Pantin

 

 

 

 

   Tous les week-end, du 30 juin au 26 août 2012, à la demande de la ville de Pantin, les trois graffeurs réalisent une performance sous les yeux du public venu en voiture ou par les navettes fluviales de l'Eté du Canal.

 

 


street-art canal Ourcq Douanes PoDaMa 2Divers graffs sur le bâtiment des Douanes de Pantin

 

 

    Le bâtiment des Douanes, anciens entrepôts de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, construit en 1929, a peu à peu cessé de fonctionner. Le vaisseau de béton est toujours solide. Il ne sera pas détruit mais rénové et accueillera l'agence de publicité française BETC. Le réaménagement du quartier, débutera au printemps 2013.


 

 

Street-art-canal-douane-Da-Cruz-6.jpgStreet-art sur le bâtiment des Douanes de Pantin et péniche sur le canal de l'Ourcq


 

 

    Les fresques de tags du bâtiment des Douanes disparaîtront. Le street-art est éphémère mais il est encore temps de les voir. Il faut aussi se promener le long du canal de l'Ourcq de la Villette à La Courneuve où de nombreux graffeurs, connus ou inconnus, taguent sans relâche les murs à l'abandon.

 

 

 

street-art-canal-Douanes-tags.jpgStreet-art sur le bâtiment des Douanes de Pantin

 

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

Art of Popov, Da Cruz, Marko, fresque monumentale de street-art à Pantin

Da Cruz, une sirène au bord du canal de l'Ourcq, avant démolition

La fresque murale de l'usine CPCU, pochoirs et tags

Street-art: Chut libre, un pochoir aérien près du canal de l'Ourcq

Les bains interdits au public, discothèque mythique, exposition éphémère de street-art

 

 

 

 

Palagret

street-art

septembre 2012

 


 

    Voici un visage de femme décoré d'une sorte de parure rituelle. Sa chevelure noire permanentée et sa bouche lourdement maquillée la situent dans les années trente. Les arabesques noires qui couvrent sa peau sont peut-être plus un maquillage qu'un tatouage tribal.

 

 

 

Londres street-art Brewery visage morcelé 1Visage de femme tatouée, Stinkfish, Old brewery, Londres

 

 

 

 

   Le papier collé se répète de rue en rue dans l'East End londonien. La signature inscrite dans un cercle est difficile à lire mais on déchiffre Stinkfish. Stinkfish (poisson puant?) est un street-artist de Bogota en Colombie. 

 


 

Londres street-art Hackney visage morcelé 7Visage de femme tatouée, Stinkfish, Londres

 

 

 

     Stinkfisk est surtout connu pour ses fresques et ses murs peints qui représentent des portraits de gens croisés dans la rue. Il les photographie discrètement puis, avec un pochoir, reproduit leur image sur les murs.

 

 

 

 

Londres street-art Hackney visage morcelé OliviaVisage de femme tatouée de Stinkfish et Geisha d'Olivia

papiers collés, Bricklane, Londres

 

 

 

Londres street-art Hackney visage morcelé 6Tattoo woman de Stinkfish, papier collé décollé, Londres

 

 

 

Londres-street-art-Bricklane-Stinkfish-8.jpgTattoo woman de Stinkfish, papier collé, Bricklane, Londres

 

 

 

Londres-Brewery-street-art-Stinkfish-9.jpgTattoo woman de Stinkfish, papier collé et pochoir de C215, Old brewery, Londres

 

 

 

 

 

Street-art à Londres:

Street-art: pochoirs d'Ezbai, visages morcelés

Le bestiaire de Roa et Malarchy, un écureuil, une grue et des carnivores

Le bestiaire de Roa, un castor et un lièvre

"The strangest week" d'Eine, street-art typographique à Londres

Street-art: let's endure nous exhorte Espo au Village Underground de Londres

Street-art, auto-glorification et ironie à Londres

 

 

 

 

 

 

Interview de Stinkfish et photos 

 

 

 

Palagret

septembre 2012

street-art in London

Photos Common Creative

 

 

 

 

Mots clés: street-art, Stinkfish, pochoir, femme tatouée, tatouage, papier collé, paste up, tattoo woman, street-art in London, East End, Bricklane

 


 

   Voici quelques pochoirs d'Ezbai collectés à Londres dans l'East End. Le visage blanc d'un jeune homme vu de profil est morcelé en blocs géométriques. Au-dessus, la signature d'EZBAI.


 

 

Londres street-art Bricklane Ezbai 0Pochoir d'Ezbai, Bricklane, Londres

 

 

 

 

    Petite variante, Ezbai nous montre le visage vu de face. Est-ce son portrait?Apposé sur une porte métallique, le pochoir voisine avec les tuyaux de descente de pluie noirs caractéristiques de l'Angleterre.

 

 

 


Londres street-art Bricklane Ezbai 1Pochoir d'Ezbai, Bricklane, Londres

 

 

 

Londres street-art Bricklane Ezbai 3Pochoir d'Ezbai, Bricklane, Londres

 

 

 

Toujours sur les murs de l'East End londonien, d'autres visages...  ici

 

 

 

Palagret

pochoirs, street-art in London

septembre 2012


 

 

Mots clés: street-art, Ezbai, pochoir, portrait, street-art in London, East End, Bricklane

 



Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés