7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 12:56


Vers de nouvelles découvertes



    Le Professeur Pierre-Epaminondas Boncam est enfin reparti sur Pallas 21. La deuxième campagne de fouilles sur cette planète exo-tellurique devrait durer un peu plus de six mois.


    En 2005, la présentation des piéces archéologiques collectées sur Pallas 21 avait déclenché une longue polémique dans le monde universitaire. Beaucoup d'archéologues renommés contestaient l'authenticité des oeuvres exposées. Pierre-Epaminondas, humilié et amer, est resté dans sa retraite languedocienne pendant deux longues années. Seuls quelques rares amis le soutenaient.


Carte-ancienne.jpgNavigateurs en route vers l'inconnu
détail d'un portulan


    Au début du printemps, en essayant de ranger sa bibliothèque, le Professeur a fait tomber une pile de livres et de dossiers. En les ramassant il a trouvé un échange de courrier qu'il avait oublié:

    Correspondance* échangée entre le Professeur Herbert-August von Hallerstein de l'université de Leipzig et Catherine-Alice Palagret, curator de la donation Epaminondas.


1°- Du Professeur Herbert-August von Hallerstein à Catherine-Alice Palagret, le 12 juillet 2005.
"Nous avons été visiter la collection de pièces rares du Professeur Epaminondas. Voilà qui incite à réfléchir sur la manière dont les artéfacts de notre civilisation matérielle seront compris dans quelques millénaires. Mon jeune collègue, le Professeur Rafaello Scipione, était quelque peu étonné que des piéces du XXXIIé siècle aient été découvertes en 1964. J'ai bien essayé de lui faire comprendre qu'il s'agissait de deux espaces-temps distincts (c'est évident) mais il est demeuré troublé. On aimerait que la collection soit plus riche cependant, ces trois pièces rares donnent envie d'en découvrir plus. Il faudrait reprendre les fouilles au plus tôt."


2°- De Catherine-Alice Palagret au Professeur Herbert-August von Hallerstein, le 15 août 2005.
"La perplexité du Professeur Rafaello Scipione est compréhensible. J'ai moi-même eu du mal à accepter ce paradoxe temporel. Il s'agit bien évidemment d'une courbure du temps mais de nombreux scientifiques réfutent cette hypothèse angoissante et pourtant stimulante. Ceux qui soutiennent le Professeur Boncam sont le plus souvent des amateurs de science-fiction prêts à gober n'importe quoi. C'est pourquoi le soutien de deux universitaires reconnus a fait grand plaisir à mon ami Epaminondas. Cet homme ne recherche ni la gloire ni la richesse, seulement la reconnaissance de ses pairs."


    Emu par la confiance que lui témoignaient ces deux collègues, le Professeur Pierre-Epaminondas Boncam a décidé de repartir en campagne, comme l'en pressait le "Club des Argonautes du Futur". Ce cercle très discret comprend de nombreux hommes d'affaires et savants passionnés par la recherche d'autres mondes. Aristide Sauveterre, collectionneur, et Camille Octonel, ethnologue, en sont membres.


Robots humanoïdes.
Collection particulière du Club des Argonautes du Futur
    Les fonds octroyés par le club ont permis d'acquérir des robots japonais très sophistiqués dont les spécifications n'ont pas été communiquées. Il semblerait que ces prototypes conçus à Osaka soient communiquants mais non humanoïdes. A leur côté, une centaine de micro-robots fourmis travaillant en essaim sont destinés à l'étude des insectes.



Fourmis noires

 

   La défaillance d'un seul micro-robot n'est pas une catastrophe, les autres continuent leur travail sans lui. Pallas 21 et son environnement extrème est une excellente opportunité pour tester la résistance physique et logicielle de ces machines très évoluées.
    Depuis le printemps, Epaminondas constitue une équipe pluridisciplinaire: une ingénieure informaticienne de Pondichery (Inde), un roboticien japonais, un géologue-climatologue français, un chimiste anglais, un médecin-biologiste américain, un étudiant-cinéaste de la FEMIS, une dessinatrice multimédia de l'école des Gobelins et plusieurs techniciens (communications, logistique, mécanique, loisirs etc).


Type de végétation probable sur la planète Pallas 21
    Un cuisinier-herboriste rompu aux expéditions lointaines assurera les repas. Il a l'intention d'expérimenter quelques recettes nouvelles à base d'herbes aromatiques de la planète, s'il en trouve!

    L
e jeune Professeur Rafaello Scipione n'était pas vraiment convaincu de l'existence de Pallas 21 jusqu'à ce que le Professeur lui montre des pièces archéologiques non exposées en 2005. Ces nouveaux témoignages l'ont convaincu et il s'est joint à cette aventure périlleuse.
     Les membres de l'équipe qui devront affronter le climat tantôt polaire, tantôt tropical, de Pallas 21 ont suivi un entraînement spécial sur Stolbovoï, unes des îles de Nouvelle-Sibérie, en Yakoutie.
    La navette privée a décollé, en toute discrétion, d'une base militaire près du lac Baïkal. Le spatioport est complètement enterré et ne peut être repéré que lors d'un lancement quand le dôme s'ouvre. Les satellites militaires font état d'une telle activité dans la nuit du premier au deux septembre 2007 dans la région
    L'équipe du Professeur Boncam devrait arriver sur Pallas au printemps (de notre système). Sur Pallas, le mois de mars est une période de relative accalmie, entre la chaleur torride de l'hiver et  les tempêtes polaires de l'été. Espérons que tout se passera bien sur cette planète désolée; on se rappelle le sort funeste des astronautes précédents!


 vue-satellite-Pallas-3.jpgvue satellite des terres émergées de Pallas 21



* publié avec l'autorisation des auteurs.


Début des aventures du Professeur Pierre-Epaminondas Boncam:
Biographie du Professeur Boncam

1- Les découvertes archéologiques contestées de Pierre-Epaminondas Boncam 
2- Les fourmis géantes de Pallas 21
3- Les terres calcinées de Pallas 21

Suite des aventures du Professeur Pierre-Epaminondas Boncam
5- Disparition d'un archéologue du Futur
6- Enquête sur la disparition du Professeur Boncam; le témoignage du collectionneur Aristide Sauveterre
7- Enquête sur la disparition du Professeur Boncam; le témoignage du documentariste Bénédict Ravenol
8- Sans nouvelles du Professeur Pierre-Epaminondas Boncam
10-Meurtrier?, le mystérieux messages du Salagou
9- Un détective privé sur les traces du Professeur Boncam

La disparition du Pr Boncam fait les gros titres de l'Evening Standard de Londres

Catherine-Alice Palagret
Septembre 2007
archéologie du futur




Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du futur
commenter cet article

commentaires