15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 20:33

Un trompe-l'oeil en morceaux


undefinedFaçade haussmannienne rénovée et bâche de travaux en trompe-l'oeil


    Les travaux de restauration de la façade du 39 avenue Georges V se terminent. Le trompe-l'oeil de l'immeuble déformé, inspiré des montres molles de Dali et de Gaudi, qui a tant fait parler de lui ne sera bientôt plus là. La bâche de chantier, à moitié démontée, laisse voir une sévère façade haussmannienne. Une façade sans fantaisie qui se fond dans le paysage parisien et ne provoquera pas d'attroupement comme le trompe-l'oeil surréaliste qui la cachait. Maintenant, on peut comparer le balcon en fer forgé réel et sa déformation ondoyante sur la bâche de chantier.
 
    La plupart des bâches de travaux en Pvc une fois démontées vont à la décharge mais depuis peu certaines sont recyclées.


undefinedFaçade haussmannienne rénovée et bâche de travaux en trompe-l'oeil
---------------------------------------------------------------------------------------------------
  Le 26 janvier 2009 des morceaux du trompe-l'oeil seront vendus aux enchères.
------------------------------------------------------------------------------

 
    Juste en face, au coin de la rue François 1er,
des travaux commence sur un autre bâtiment. Une grande bâche noire suit l'arrondi de l'immeuble des années 70 où Bulgari, le joailler italien, ouvrira bientôt une luxueuse boutique. La bâche est réalisée par Stratus, responsable de l'habillage du chantier Nespresso sur les Champs-Elysées. Mais ici, au contraire des capsules de café en relief collés sur la bâche Nespresso, la bague Bulgari n'est qu'une photographie aggrandie. Les diamants, même factices, ne sont pas en relief!



undefinedBâche de chantier Bulgari face au trompe-l'oeil


Paris--b-che-de-chantier-Bulgari-.jpg



Texte et photos:
Catherine-Alice Palagret

mars 2008

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article

commentaires