11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 12:16



undefinedNeon écrit en lettres de néon multicolores
Photo Frédéric Lagrange


 
   Commercialisées à partir de 1911 en France, les enseignes lumineuses au néon étaient faites de tubes de verre fluorescents. Cintrés en forme de lettres attachées les unes aux autres ils formaient un mot désignant le lieu (café, restaurant, casino) ou la marque. Les tubes soufflés prirent aussi la forme de flamands roses, verres de cocktail, cow-boys au lasso ou danseuses exotiques. Les néons clignotants permettaient de faire danser les lettres ou les objets, créant de petites animations. Des plus simples au plus compliqués, tous les motifs étaient possibles et Las Végas et Tokyo illustrent, entre autres villes,  ce délire lumineux.



        undefined       undefined        undefined   
           

               
      

modestes exemples de néons publicitaires: chat, pizza, lunettes, fleur, flèche, rayures

   Dans les années cinquante les lettres sont suplantées par des caissons lumineux, dits drapeaux. Plusieurs tubes de néons sont enfermés dans une boîte, éclairant par en-dessous un logo ou un nom de marque. Les abri-bus, apparus dans les années soixante-dix à Paris, ont un grand panneau publicitaire éclairé par des néons blancs dont on devine les tubes parallèles sous l'affiche. Les lettres cursives, inspirées de l'Amérique des années cinquante, sont de nouveau à la mode. On trouve même des petits néons d'intérieur dans les boutiques de cadeaux.

   
S'inspirant des néons mythiques qui clignotent dans la nuit, Neon girl, la publicité pour le savon Lux (2007) raconte une petite histoire naïve, digne des soap opera, mais en seulement soixante secondes: une jeune serveuse dédaignée trouve l'amour dans les bras d'un cow-boy. La jeune femme, dessinée d'un trait de néon coloré, quitte son support et rentre chez elle en pleurant. Elle perd ses couleurs et s'éteint peu à peu, accompagnée du grésillement caractéristique des néons en fin de vie. Après avoir pris une douche avec le savon Lux elle resplendit de nouveau, ses couleurs étincellent et le cow-boy, subjugué par sa beauté, l'attrape au lasso. Happy end. Le savon et le néon sont associés à l'optimisme et à la joie de vivre. Conçu en Argentine, réalisé sur ordinateur par Dale Newton sans aucun néon, Neon girl a reçu un prix à Cannes au festival des films publicitaires.




    Aujourd'hui, les militants écologistes protestent contre les nuisances de toutes ces enseignes lumineuses qui envahissent les rues commerçantes. Ils dénoncent la pollution lumineuse: elle crée un halo rouge qui surplombe les villes et les banlieues empêchant les astronomes et les amoureux des étoiles de contempler la voûte céleste. La pollution publicitaire défigure les rues. Les enseignes qui restent allumées consomment de l'énergie pour rien. Le clan du néon a décidé d'éteindre les néons qui brillent inutilement la nuit. Quand la ville est presque déserte, les éteigneurs de néon ciblent une rue et, armés d'une perche, ils éteignent les néons grâce à l'extincteur extérieur qui sert aux pompiers en cas d'incendie.

    Ces néons tant décriés font pourtant partie de la mythologie de la ville nocturne. Combien de films noirs ou de comédie musicales se déroulent dans un décor magnifié par les reflets du néon sur le pavé mouillé! Un cliché indispensable au cinéma.



Tolbiac--reflet-n-on-nuit--3-.jpgreflet de néon sur le bitume mouillé
    Les néons publicitaires n'égrènent que des noms prosaïques de succursales de banque, d'agences immobilières ou de chaînes de vêtements, litanie commerciale fort peu poétique. Pourtant ils accompagnent les errances du promeneur nocturne. Les néons et les vitrines éclairées sont moins hostiles que les rideaux de fer tirés et les vitres obscures où le regard se perd.



La solitude des aspirateurs la nuit ... par Palagret


    Quelques  petites villes d'Angleterre ont voté l'extinction de l'éclairage publique après minuit. Les noctambules doivent se munir d'une lampe électrique et prendre leur voiture même s'ils ne vont qu'au pub du coin. Ferons nous bientôt de même?

    Après l'interdiction des néons après la fermeture des magasins, viendra leur interdiction totale. Le néon n'existera plus que dans les
musées et les galeries d'art.




Catherine-Alice Palagret
archéologie du quotidien
mars 2008


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires