28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 14:09

 

Les  trompe-l'oeil de la place Vendôme
L'art du faux III


    De plus en plus de bâtiments en réfection arborent une bâche de travaux en trompe-l'oeil pour dissimuler des échafaudages disgracieux. Au printemps 2007, l'avenue George V et son trompe-l'oeil déformé ont attiré beaucoup de promeneurs. Ce printemps, deux immeubles sont en travaux derrière un bâche sur la prestigieuse place Vendôme à Paris.


Bâche de travaux couvrant l'Hôtel d'Evreux.

    Le premier immeuble, jouxtant l'hôtel Ritz, fait partie d'un chantier très complexe 1 de 60 000 m2 qui englobe un îlot délimité par les rues Cambon, des Capucines et la place Vendôme.



       Trompe-l'oeil aquarelle.
Reflet de la statue de Napoléon Ier dans la fenêtre  factice.
                                                                                                                      
    L'ancien hôtel d'Evreux appartient désormais à SNC Galaxie Vendôme. La façade classée du dix-huitième siècle, est caché par une grande bâche en trompe-l'oeil copiant la façade elle-même. Les fenêtres, les colonnes, les balcons et leurs dorures sont reproduits comme un dessin à l'aquarelle. On distingue même les lignes du faux papier. La statue de Napoléon I, qui surmonte la colonne Vendôme, se reflète dans une fenêtre factice.


 


statue de Napoléon Ier, représenté en Caesar Imperator
    en haut de la colonne Vendôme


                   Trompe-l'oeil d'une façade à colonnade, place Vendôme

       
    Un peu plus loin au numéro 14 de la place Vendôme, une autre immeuble appartenant à JP Morgan Chase Bank est aussi en travaux. La bâche de chantier reproduit la façade qu'elle soustrait à la vue. De style photographique, elle montre les colonnes, les fenêtres, les mascarons en forme de faunes, avec des effets de perspective. Détail amusant, les lampadaires noirs qui éclairent la place sont eux-aussi simulés. La fausse façade crée l'illusion mais elle dénonce aussitôt cette illusion puisque le trompe-l'oeil est légèrement rosé alors que la pierre de taille des immeubles attenants est jaune pâle.



   
    Façade en trompe-l'oeil. Vrai et faux réverbères.



      Façade en trompe-l'oeil rosée et vrais pierres de taille jaune pâle.



    Moins inventif que le trompe-l'oeil daliesque de la société Athem, ces bâches jouent aussi avec l'illusion de la perception. L'art du faux nous trompent quelques secondes pour mieux dévoiler son imposture. Le réel s'impose alors à nos yeux.


Façade en trompe-l'oeil: réverbère et mascaron au faune factices

   La place Vendôme est classée monument historique; dessinée par Jules Hardouin-Mansart, sur l'ordre de Louis XIV, elle est seulement achevée en 1810. La colonne de bronze de 44 mètres posée en son centre est un giganteque piédestal pour la statue de l'Empereur Napoléon Ier. Dans son délire de grandeur assumé, il se fait représenter en Caesar Imperator.  Avec ses immeubles strictement alignés, avec ses mansardes et ses colonnes harmonieuses mais répétitives, ses boutiques de joaillerie et ses hôtels de luxe, la place Vendôme incarne la sobriété et l'élégance. Un trompe-l'oeil trop flamboyant aurait détonné dans ce symbole du bon goût français!


    La place Vendôme à Paris et la colonne de bronze.

    Il est étonnant que la place Vendôme ait pu accueillir en 2004 une exposition de vaches! Des photographies de vaches par Thierry des Ouches.


 


voir sur ce blog:



La place Vendôme à Paris
Texte et photos:
Catherine-Alice Palagret

mai 2008
1- chantier


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Trompe-l'oeil
commenter cet article

commentaires