28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 21:30

Veaux, vaches, cochons:
le monde rural de Thierry des Ouches



    Croiser des vaches sur la prestigieuse place Vendôme à Paris n'est pas banal. Heureusement ces vaches ne broutent pas le sol stérile de la place, elles ne sont que des photographies géantes de Thierry des Ouches.


exposition de photographies de Thierry des Ouches, place Vendôme à Paris.
en 2004.


    En choisissant d'exposer place Vendôme, une place aussi symbolique de l'urbanisme classique à la française, le photographe joue avec les notions de nature et d'artificialité. La confrontation du monde rural et d'un espace urbain strictement ordonné étonne et séduit.


exposition de photographies de Thierry des Ouches,
place Vendôme à Paris.
Une poule


une vache dans un enclos de bronze


    La sévérité minérale de la place Vendôme où pas un brin d'herbe ne pousse et la nonchalance des animaux dans leur habitat naturel se répondent. Les portraits de ces animaux de ferme, que Thierry des Ouches avoue ne pas trop approcher, sont pris au téléobjectif, en cadrage serré; la longue focale écrase la perspective. Les lumières douces de fin d'après-midi donnent une atmosphère paisible à ces scènes champêtres. Sous le soleil, les nuages ou la pluie, l'herbe des prairies et le pelage des bêtes photographiées changent subtilement de couleurs.
     Les tirages de 5 mètres sur trois, montés sur des triptyques éclairés par des spots, arrivent à s'imposer dans l'espace intimidant de la place Vendôme.                                        
    Attention passage de bovins.
exposition de photographies de Thierry des Ouches,
place Vendôme à Paris.
       robe fleurie et robe brune
   

    Les ruminants et les visiteurs se contemplent les uns les autres avec curiosité et la banalité de la campagne française en devient exotique.
Envahie par ce troupeau immobile, la place elle aussi en devient exotique. Un exotisme qui ne doit pas être du goût de la riche clientèle, venue en limousine, qui se hâte doucement vers Boucheron, Bulgari, Cartier, Chaumet ou Van Cleef & Arpels, les prestigieux joailliers, ou vers l'hôtel Ritz. Heureusement, après cet accès de populisme,  la place Vendôme retrouve son calme patricien.


Touristes sur la place Vendôme.


Affiche de l'exposition "Vaches"
photographies de Thierry des Ouches,
place Vendôme
du17 juin au 3 septembre 2004.


vue aérienne de la place Vendôme.
sans les vaches.


    En 2006, Thierry des Ouches conduit son troupeau sur l'esplanade des Invalides: L'exposition « Les animaux de la ferme » rencontre le même succès public . Du 15 février au 15 avril 2007 il expose 52 grandes photographies sur les grilles de l'hôtel du Département à Rouen. Du 18/09/2007 au  06/01/2008, il expose à Lyon au parc de la Tête d'Or. La plupart de ses expositions sont en plein air et gratuite.

    Thierry des Ouches se dit photographe autodidacte. Il a publié plusieurs livres dont « Vaches » et « Les animaux de la ferme ».


Exposition de Thierry des Ouches
sur l'esplanade des Invalides, à Paris.

Photo de vincent.m



Autres expositions de photographies en plein air:

    Photoquai, passerelle Debilly
    Un autre regard sur la Palestine, pont des Arts

   


Texte et photos non attribuées: Catherine-Alice Palagret


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires