3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 00:45
Un trompe-l'oeil surréaliste


    A Bruxelles, sur la Place Royale, une bâche en trompe-l'oeil vient d'être déployée sur la façade de l'Hôtel Altenloh. C'est là, à côté du musée des Beaux-Arts, que s'aménage le futur musée dédié au peintre surréaliste belge, René Magritte. La façade aux nombreuses fenêtres est reproduite en trompe-l'oeil: deux pans de rideaux de théâtre plissés s'ouvrent sur une reproduction géante d'une oeuvre emblématique de Magritte: l'Empire des lumières (1954).


Trompe-l'oeil sur la façade du futur musée Magritte à Bruxelles


   Magritte a peint plusieurs versions de ce tableau: on y voit la silhouette sombre d'une maison la nuit, avec des fenêtres éclairées. Dans la rue, un reverbère perce l'obscurité.

Trompe-l'oeil sur la façade du futur musée Magritte à Bruxelles
photo tany kely

    Les arbres noirs se découpent sur un ciel très clair. La dissonance des éclairages diurnes et nocturnes, la confusion, l'incertitude entre le jour et la nuit rendent l'oeuvre étrange et poétique, questionnant notre vision du réel.


Trompe-l'oeil sur la façade du futur musée Magritte à Bruxelles.
Faux réverbères et vrais réverbère.
Photo:
haveacupoftea


Le réverbère de l'Empire des lumières, René Magritte
Photo: haveacupoftea


     Le trompe-l'oeil de la Place Royale est bien dans l'esprit de Magritte. Le peintre intervertissait les textures, jouant des perspectives et des ouvertures. Dans "La Victoire", il peint une porte qui prend la texture du sable et de la mer sur lesquels elle se détache. Dans "L'entrée en scène", "La grande famille" ou "La Promesse", la silhouette évidée d'un oiseau, ailes déployées, laisse voir les nuages. Dans "Le séducteur" les vagues remplissent la forme du bateau.


Trompe-l'oeil sur la façade du futur musée Magritte à Bruxelles
linksource

    Une des oeuvres les plus célèbres de Magritte, "La trahison des images", montre une pipe sous laquelle est écrit: « Ceci n'est pas une pipe ». C'est un avertissement amusé contre l'illusion de toute représentation. La pipe sur la toile est l'image d'une pipe et non un vrai objet qu'on pourrait toucher. William James,
le sémiologue américain de la fin du 19e siècle disait : « Le mot "chien" ne mord pas.»

Trompe-l'oeil sur la façade du futur musée Magritte à Bruxelles
source

    Qu'elle que soit la virtuosité du peintre, la méticulosité du trait, les artifices de la perspective et des ombrages, l'image reste une image, une illusion, une trahison. C'est bien de ça que nous parlent les trompe-l'oeil.

La trahison des images. René Magritte. 1929
huile sur toile, 59 x 65 cm
Los Angeles County Museum


     La bâche couvrant le prochain musée Magritte à Bruxelles mesure 1600m², 21 mètres de haut sur 75 mètres de large. Le réverbère du tableau brillera la nuit grâce à des panneaux solaires installés sur le toit.

   Le musée, situé à côté du musée des Beaux-Arts, ouvrira le 2 juin 2009.  On y verra plus de 200 oeuvres: huiles sur toile, gouaches, dessins, sculptures et objets peints. Magritte a aussi réalisé des affiches publicitaires, des photographies et des films.

Bâche sur le trompe-l'oeil avant le dévoilement
source

     Une fois les travaux terminés, que va devenir la bâche surréaliste? Sera-t-elle découpée en morceaux et vendue aux enchères? C'est ce qui est arrivé à la bâche de travaux du "39 avenue George V", bâche abusivement qualifiée de surréaliste, mais bien peu subversive.
 
    En juin 2008, la fresque d'Erro qui ornait le BHV a été découpée en 600 morceaux offerts aux passants.

    Pour le 110è anniversaire de naissance de Magritte (21 novembre 1898, à Lessines) le site Google Belgique s'orne d'un logo, ou doodle, dessiné par
Dennis Hwang, à partir de deux tableaux du peintre: 
1- Le fils de l'homme, un homme debout avec une pomme verte à la place du visage.
2- Golgonda, une pluie d'homme en costume noir et chapeau melon, une image récurrente dans les tableaux de l'artiste belge.



Catherine-Alice Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article

commentaires