13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 16:02

 

L'art contemporain descend dans la rue

    Erró s'expose en grand, rue de Rivoli. Une bande-dessinée monumentale, 30 mètres de long sur six de haut, orne la  façade du Bazar de l'hôtel de ville (BHV). Face  aux statues classiques qui ornent les murs de la mairie de Paris, Erro oppose un univers grotesque



Oeuvre d'Erró sur la façade du BHV


    Mêlant les images avec ironie, Erró produit de grandes fresques satiriques où l'agitation des personnages saturent l'image, à plat, avec une perspective simplifiée. Dans cette toile crée spécialement pour l'occasion, il n'y a rien de politique ou d'érotique comme souvent chez le peintre, tout juste une femme nue dans un coin.




Oeuvre d'Erró sur la façade du BHV, Homme baillonné et fer à repasser

   Erró a peint une télévision, une cuisinière, un fer à repasser, des pinceaux, objets qu'on peut acquérir dans ces temples de la consommation que sont les grands magasins. Il y mêle un caméraman, un gourmet, une mère de famille débordée, un singe qui peint etc... 

    Notons que le fresque commence avec un homme baillonné et représente deux caméramen. Quelque chose à voir avec la liberté de l'information ou la sur-médiatisation?


  
Oeuvre d'Erró sur la façade du BHV, Un des deux Caméramen


Oeuvre d'Erró sur la façade du BHV
Le peintre, le dandy et le deuxième cameraman


     Au milieu de la toile, dans un cercle une pin-up. Elle est la seule à se reposer avec le dandy attablé.


Case de bande-dessinée avec pin-up et singe, Erró

 
     Gudmundur Gudmundsson, dit Erró, 76 ans, est un peintre islandais travaillant à Paris. Il appartient au mouvement de la figuration narrative, proche du pop art; il trouve son inspiration dans l'imagerie des dessins animés, des catalogues, des vieux livres illustrés et des journaux. Avant de commencer un tableau, il rassemble une grande documentation.

"Le processus consiste ensuite à sélectionner les images, à les "marier" ensemble pour en faire des collages, puis des tableaux. Avec un bon stock d'images, je peux avoir de quoi travailler pendant un ou deux ans." Erró




Les deux fresques d'Erró sur les façades du BHV
en premier plan, l'Hôtel de ville de Paris

    La farandole des personnages d'Erró est visible la nuit, grâce à un éclairage spécifique et des d’encres réverbérantes.


Deuxième toile sur le pan coupé de l'immeuble, Erró



    La fresque a été  accrochée par des alpinistes le dimanche 25 mai, à la nuit. Elle restera sur la façade du BHV jusqu’au 18 juin. Elle sera alors découpée  en 600 morceaux de 45cm sur 45 et distribuée aux passants en même temps que des estampes numériques signées et numérotées. L'évènement aura lieu rue de La Verrerie.



Deux piliers décorés d'oeuvres d'Erró au rayon livres du BHV


pilier décoré par Erro au rayon livres du BHV Rivoli


    Les piliers du rayon librairie du Bhv sont décorés avec des reproductions d'oeuvres d'Erro. Un jeu à lieu à l’occasion de cette exposition dans la rue

    En plus des « six jours », des soldes ou des opérations spéciales, le BHV crée un nouveau rendez-vous. Le magasin organisera chaque année un évènement « BHV Art » avec une oeuvre crée spécialement. C'est une occasion pour le magasin de valoriser son image en donnant à voir un artiste contemporain.



La fresque d'Erró au BHV Rivoli

L’expo à ciel ouvert - Erró
Du 26 mai au 18 juin 2008
Au BHV Rivoli, 14 rue du Temple, 75004 Paris.



Liens sur ce blog:
Catherine-Alice Palagret
figuration libre
juin 2008

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires