2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 19:59


    Sous la voûte d'un pont qui traverse le canal de l'Ourcq à Paris, on voit un pochoir intitulé "Chut libre". La silhouette blanche d'un homme figé dans sa chute nous dit CHUT, taisez vous. Pour ne pas déranger? Parce que c'est inutile et que tout est déjà joué? Parce que les mots ne peuvent rien? Bien qu'il parle de mort ce funambule silencieux est plus poétique que sinistre.

 

Pochoir: Chut libre d'Art of Popov. Jusqu'ici tout va bien

 

   En chute libre le parachutiste tombe comme une pierre, appréciant la liberté et le plaisir de la chute, jusqu'à ce qu'il ouvre son parachute pour ne pas s'écraser au sol. Ici, il n'y a pas de parachute.


Pochoir d'Art of Popov: Chut libre

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires