17 août 2008 7 17 /08 /août /2008 00:09



   Juste à côté des colonnes de Buren en si mauvais état, Sphérades, les deux fontaines-sculptures de Pol Bury (1985) sont elles aussi à moitié fonctionnelles. L'eau ruisselle sur les sphères brillantes mais elle ne les anime pas comme elle le devrait. Ne s'agit-il pas d'une oeuvre cinétique?


undefinedLa fontaine-sculpture de Pol Bury
dans la cour du Palais-Royal à Paris


    Les dix sphères d'acier inoxydable poli reflètent et multiplient les colonnades et le ciel, opposant la légèreté chantante de l'eau à la froide densité de l'acier. Manque l'incertitude du lent mouvement d'origine.


La fontaine-sculpture de Pol Bury
dans la cour du Palais-Royal à Paris.

    Les fontaines sont situées dans la cour d'Orléans, entre la cour d'honneur du Palais-Royal qui abrite les colonnes de Buren et le jardin. Elles sont installées dans des bassins carrés préexistants. Les formes arrondies des sphérades et le mouvement de l'eau font la transition entre l'univers minéral et statique de Buren et le jardin vivant où les arbres et les fleurs ne respectent pas toujours le strict alignement d'un jardin à la française.


La fontaine-sculpture de Pol Bury
dans la cour du Palais-Royal à Paris.


La fontaine-sculpture de Pol Bury
dans la cour du Palais-Royal à Paris.


Fontaine de Pol Bury à la fondation Maeght
Photo: Sylvain Gamel


     Pol Bury
est né en Belgique en 1922 et mort en 2005 à Paris. Il a beaucoup travaillé avec l'acier et le mouvement de l'eau, intégrant l'aléatoire dans son oeuvre.  Il a créé de nombreuses fontaines dont:
- Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence (1978)
- Solomon Guggenheim Museum à New York (1980)
- Palais du Gouverneur à Anvers (1981)
- Seoul pour les jeux Olympiques (1988)
- Yamagata (Japon), pour Tohoku University of Art & Design (1994)
- FIAC à Paris,
stand de la galerie Louis Carré & Cie (1999)


Réfection des Shérades, sculptures fontaines de Pol Bury
La place Colette à Paris: Molière, Othoniel, Buren, Pol Bury

Catherine-Alice Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires