18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 23:09

 

    Une suite de délicats dessins défile lentement, accompagnée de musique de chambre, de bruitages et d'historiettes. C'est le divertissement que le peintre Carmontelle offrait à un public choisi en 1798. Son transparent décrit une vie tranquille où chacun est à sa place, un monde idéalisé qui va finir et qui feint d'ignorer les bouleversements politiques qui agitent le siècle des Lumières.


Transparent de Carmontelle
Divertissemnt estival, théatre et bal


     Le "transparent" de Carmontelle comprenait un coffre dans lequel un rouleau de quarante-deux mètres, fait de 119 feuilles de papier collées, se déroulait et s'enroulait. Le panorama était éclairé à contre-jour ou par des bougies. Comme une séance de cinéma avant l'heure, les paysages de l'île de France s'animaient sous les yeux des spectateurs amateurs de jeux optiques.

     Sur le thème des quatre saisons, le transparent illustre des scènes de la vie campagnarde où les paysans et les aristocrates vaquent à leurs occupations. Les paysans  font les moissons, scient du bois, pêchent dans l'étang, transportent des vivres vers les châteaux.



Carmontelle
envoyé par Palagret


(La video ne rend pas compte de la finesse du dessin)


    Les aristocrates chassent, se promènent nonchalamment, devisent par petits groupes. Ils dansent au son des violons. La nuit les châteaux s'illuminent. De la fumée sort des cheminées des masures. Un incendie apporte une touche dramatique à cet univers idyllique. Les tonalités froides de l'hiver sont suivies du printemps verdoyant puis de la chaude lumière des moissons. L'automne clôt le spectacle.

Transparent de Carmontelle
Pêche au bord de l'étang
    Ces jolies saynettes pleines de détails charmants sont tracées à la gouache et à l'aquarelle. Le déroulant très abimé a été complètement restauré. Il reste encore des craquelures et des morceaux manquants.

Transparent de Carmontelle
scène de nuit
    Louis Carrogis dit Carmontelle (1717- 1806) était un portraitiste et un paysagiste. Il créa des jardins pour Philippe d'Orléans et le Duc de Chartres (le parc Monceau) et organisait des fêtes. Il est plus connu comme écrivain pour ses « Proverbes dramatiques», petites pièces théâtrales que les aristocrates jouaient entre eux.



 
Le bon mari. Proverbe de Carmontelle







Le voyage en images de Carmontelle
du 18 avril au 18 aout 2008, Parc de Sceaux











voir une video du transparent du Getty Trust


Catherine-Alice Palagret
aout 2008

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article

commentaires