24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 19:23
   
         Au bord de l'Agoût, une petite rivière du massif de l’Espinouse, les murs à demi effondrés d'une église romane ont été récemment dégagés de la végétation qui les engloutissait.

Abside et chapelle de l'église Saint-Pierre-de-l'Espinouse
ruines et restauration
    L'église Saint-Pierre-de-l’Espinouse fut construite au XIIème siècle sur un haut plateau (950 mètres) là où convergeaient plusieurs chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle dont la via Tolosana.

Abside et chapelle de l'église Saint-Pierre-de-l'Espinouse
ruines et restauration

   Au XIIè siècle, Aimeric l'archevêque de Narbonne confia cette nouvelle église à l'abbé Otger de Saint-Pons. Dépendant de la paroisse de Cambon et Salvergues, l'église trop excentrée fût abandonné au XIXè siècle.

Contreforts intérieurs de l'église Saint-Pierre-de-l'Espinouse
ruines et restauration



    Aujourd'hui entourés d'une prairie, de pins et de hêtres, les murs restants de Saint-Pierre-de-l’Espinouse laisse voir un plan typique de l'art roman: orientée à l’est, une nef à 4 travées avec des piliers intérieurs, terminée par une abside en cul-de-four avec une fenêtre.

 

 


Plan de l'église Saint-Pierre-de-l'Espinouse



    L'épaisseur des murs pouvait supporter une voûte couverte de lauzes retrouvées en grand nombre sur place.Près de l'église se trouve la trace d'un cimetière.

 

 

 


Abside et baie axiale de l'église Saint-Pierre de l'Espinouse
ruines et restauration

     En accord avec l'Office National des Forêts (ONF), Mr Gabriel Gondard et son équipe, membres de la Société Archéologique Biterroise, restaurent bénévolement l'église romane au coeur du Parc Naturel du Haut Languedoc.

Ruines de l'église Saint-Pierre de l'Espinouse


    La cuve baptismale d'origine se trouve dans l'église de Cambon.

    Il est difficile d'imaginer que ce lieu bucolique à l'écart des grandes routes et des plaines fut jadis une halte pleine de vie pour les pélerins qui cheminaient vers
Saint-Jacques-de-Compostelle.




Catherine-Alice Palagret
ruines
octobre 2008

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Architecture
commenter cet article

commentaires