28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 18:51
    Ce n'est même pas encore le mois de novembre et les décorations de Noël sont déjà en cours d'installation! Comme elles ne seront pas décrochées avant fin février, elles vont rester en place près de quatre mois. N'est-ce pas un peu excessif?


Décoration de Noël: le renne tirant le traîneau du Père Noël


    L'indigestion de Pères Noël, de bottes remplies de cadeaux et de sapins couverts d'ornements est à prévoir. 
Il y a quelques années, les grandes surfaces n'ont pas réussi à nous imposer la Halloween mania. Une grande partie des citrouilles, des masques de sorcière et de la vaisselle jettable orange est restée en rayon.  Depuis, les présentoirs dédiés à Halloween sont plus discrets. La Noël mania marche beaucoup mieux dans les hyper-marchés. Les guirlandes lumineuses prolifèrent dans les moindres villages, entourant les portes et les fenêtres ou formant des silhouettes de renne ou de sapin. Des Pères Noël gonflables, gonflés et gonflants, s'accrochent aux toits ou aux cheminées. Un Père Noël escaladant une façade, c'est amusant, des dizaines beaucoup moins.


Décoration de Noël: paquets cadeaux lumineux


     Il arrive que dans les municipalités sans beaucoup de moyens les décorations restent en place toute l'année. Comme ça, elles sont prêtes au Noël suivant! Il n'y a plus qu'à les allumer.


Catherine-Alice Palagret
archéologie du quotidien
octobre 2008

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires