4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 20:23

 

     Mais où sont passé tous les chariots à bagages!

    Descendant de taxi devant la Gare de Lyon, le voyageur traînant sa lourde valise à roulettes avec un ou deux sacs en équilibre dessus cherche tout de suite un chariot à bagages. Il n'en voit pas sur le parvis de la gare. "Tout est pris, ça commence bien", marmonne le voyageur déjà énervé.


Bagages à la gare de Lyon


   Balayant du regard la gare pleine de monde, il repère une station et se précipite en brinquebalant ses bagages mais la station est vide de tout chariot. La suivante aussi ainsi que la suivante. Où sont passés tous les chariots à bagages?

Absence de chariot à bagages

     Même les consommateurs attablés au café du Train Bleu n'ont pas de chariot précautionneusement serrés contre eux et on ne voit personne en poussant un. Le voyageur va se renseigner au stand de l'accueil, un guichet rond au milieu du hall qui protège un jeune homme des clients mécontents.

- Ah, les chariots sont volés, ils n'y en a plus, répond placidement le préposé.
- Tous volés?
- Oui, tous. Et le temps de les remplacer, vous savez ...

Absence de chariot à bagages

      Peu convaincu par ce supposé vol massif de chariot, le voyageur interroge un vigile.
- Il n'y a plus personne pour s'en occuper, ils veulent pas payer alors ils les ont supprimés.


Bagages à la gare de Lyon


     L'explication paraît beaucoup plus probable mais à qui se réfère ce « ils » sibyllin? Aux responsables de la SNCF sans doute, à moins que l'activité chariot soit sous-traitée.
     Obstiné, le voyageur traîne tant bien que mal ses paquets qui semblent animés d'une vie propre et ne cessent de tomber. Il poursuit son enquête auprès d'un autre agent sur le quai.
- Ah les chariots à bagages? On les vole! On en met deux cents chaque semaine le lundi et le dimanche, pfuit, il n'y a plus rien!
- Mais on est Lundi!
- Ils ne sont pas encore arrivés.
- Il est 16 heures!


Absence de chariot à bagages

     Sentant bien que la discussion ne mènera nulle part, le voyageur abandonne ce  dialogue si passionnant mais il n'en pense pas moins. Qu'on vole quelques chariots c'est possible, mais deux cents par semaine! La mafia aurait-elle quelque chose à y voir ou s'agirait-il d'un gang international organisant un trafic planétaire. Les chariots volés vont-il se retrouver en Sylvadie, au Bophutatswana  ou en Mongolie Extérieure? Et pourquoi pas sur la planète exo-tellurique Pallas 21? Ou alors la nuit venue, les chariots s'en vont-ils rejoindre leur congénères en un lieu secret ignoré des humains?



Bagages à la gare de Lyon


    En attendant qu'une brigade spéciale retrouve les chariots mystérieusement disparus ou évadés, les voyageurs n'ont plus qu'à se coltiner leurs valises tout seuls. Et les personnes âgées ou les mères accompagnées de jeunes enfants peuvent toujours attendre qu'un des rares bagagistes existants encore croise leur chemin.


     Il vaut mieux être un voyageur sans bagage, voyager léger. Prendre le train devient pour certains un parcours d'obstacles. Sans parler de la nouvelle grève des employés de la SNCF qui va paralyser une partie du trafic des TGV et TER.


Catherine-Alice Palagret
archéologie du quotidien
novembre 2008


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Consommation
commenter cet article

commentaires