17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 19:12

 

Quel cirque!

    Non loin du lac du Salagou, d'étranges formes calcaires forment un gigantesque cirque de 340 hectares, à côté du village médiéval de Mourèze. Ces formes torturées sont dues à l'érosion. L'eau et le vent mettent à nu la roche dure en dissolvant la roche tendre et sculptent d'impressionnantes dolomites.

Cirque de Mourèze chaos rocheux 4Dolomite du cirque de Mourèze

    Pour atteindre le cirque de Mourèze il faut laisser sa voiture au parking et monter à pied à travers le village construit sur un éperon rocheux. Un fort en ruine domine les maisons serrées autour de l'église Sainte Marie. Construite sur le roc, elles épousent les ondulations naturelles du terrain.


Village de Mourèze, début de la montée vers le cirque
     Pour ceux qui redoutent les calades abruptes du village, la petite route qui va de Mourèze à Salasc permet de voir la périphérie du cirque sans avoir à grimper. Les formations calcaires sont moins impressionnantes qu'à l'intérieur mais tout aussi intéressantes. Le beige, l'ocre et le vert mêlés créent un paysage étrange de convulsions géologiques.


cirque dolomitique de Mourèze

     Sous le soleil d'été, le cirque ruiniforme est une fournaise éblouissante. Quand les ombres s'allongent on croit voir des formes fantastiques: le Sphinx, la Tour du Poulailler,  l'Oracle, l'Ours, le Berger, la Tour du Guetteur, les Hauts Fourneaux, le Cerbère, le Chameau, la Demoiselle, le Grand Manitou, le Lion couché.
   C'est un labyrinthe de ruelles et d'éboulements, un village  pris dans la tourmente d'un tremblement de terre. 


Cirque de Mourèze chaos rocheux 2cirque dolomitique de Mourèze

    Les figures monstrueuses émergent du chaos rocheux et servent de repères au promeneur égaré. C'est un lieu de randonnée fréquenté mais sans boussole ou carte, on peut s'y perdre. Inutile d'essayer de grimper sur les dolomites pour se repérer, l'escalade est dangereuse, la roche  fragilisée par les intempéries s'effrite sous les doigts.

Cirque de Mourèze chaos rocheux 7cirque dolomitique de Mourèze

 

 

    De nombreuses plantes aromatiques poussent dans le sable dolomitique: romarin, thym, bruyère, lavande, genêt scorpion, genévrier cade, et des arbres persistants comme l’arbousier, le buis, les pins maritimes et parasols.

 

 


cirque dolomitique de Mourèze


     Du belvédère du parc des Courtinals, la vue est magnifique. L'écomusée présente des reconstitutions d'habitats préhistoriques et d'une cabane gauloise de 350 av. J.-C. Des fouilles entreprises dès 1911 puis en 1985 et 1991 ont mis à jour des vestiges qui permettent de dater une occupation du site au néolithique moyen (3.500 ans av. notre ère).

 

cirque dolomitique de Mourèze

 

    Le cirque est une merveille de la nature mais c'est aussi un paysage façonné par l'homme au cours des siècles. Jusqu'au début de l'ère industrielle, des bergers et des charbonniers occupaient le cirque. Les moutons et les chèvres broutaient la pauvre végétation et contenaient les arbres. Aujourd'hui il n'y a plus de troupeau et les arbres recouvrent peu à peu le cirque; leurs racines font éclater la roche. Cette fantastique architecture éphémère a toujours évolué avec le temps mais désormais l'évolution s'accélère. L'invasion des chênes verts et des pins parasol risque de recouvrir les sculptures naturelles. Que restera-t-il bientôt du cirque de Mourèze si rien n'est fait?

 

Cirque de Mourèze chaos rocheux 5cirque dolomitique de Mourèze

 

 

 

 

Cirque de Mourèze dans l'Hérault entre Clermont-L'Hérault et Bédarieux.

 

 

 

Cirque de Mourèze chaos rocheux 8cirque dolomitique de Mourèze

 

 

 

 

Liens sur ce blog:
Les étranges messages du Salagou
1- un amour interdit, la légende des coeurs perdus du Salagou
2- la punition des amants, la légende des coeurs perdus du Salagou

 

 

Un site sur Mourèze et sa région


Catherine-Alice Palagret
novembre 2008
géologie


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Ethnologie
commenter cet article

commentaires