27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 20:18


     Mince silhouette en costume noir, les genoux légèrement fléchis, le corps presque recroquevillé autour du micro, les yeux mi-clos comme s'il priait, Leonard Cohen a entamé son dernier concert à Paris par « Dance me to the end of love ». Applaudissements chaleureux puis silence ému pour écouter le songwriter1  de retour sur scène après quatorze ans d'absence.


Leonard Cohen en 2008



   Jouant avec son feutre gris tantôt sur la tête, tantôt à la main, Leonard Cohen a chanté pendant trois heures, esquissant parfois quelques pas de danse mesurés. On a entendu presque toutes ses chansons mythiques: "Like a bird on a wire," "I'm Your Man", "So long Marianne," Democracy, Anthem "Chelsea Hotel" etc. S'agenouillant pour Hallelujah, s'accompagnant à la guitare pour "Famous blue raincoat", Suzanne ou le Partisan, seul avec un piano synthétique et trois choristes pour "Tower of Song". Sans musique pour réciter « a thousand kisses deep ». Leonard Cohen est avant tout un poète.



T-shirt avec le portrait de Leonard Cohen

 


A écouter: Everybody knows (I'm your man)


    Dépressif, pessimiste, cynique, mystique, émouvant et romantique Leonard Cohen chante l'amour malheureux, la solitude et le monde décevant qui nous entoure avec toujours la même voix chaleureuse.
    A plusieurs reprises Leonard Cohen a laissé la place à ses musiciens pour des solos dont le guitariste espagnol Javier Mas et le bassiste Roscoe Beckes. Sharon Robinson, sa choriste principale, a chanté seule « Boogie street » et les Web sisters ont aussi eu droit à une chanson.
    Il est loin le temps où Leonard Cohen chantait seul avec sa guitare sèche. Depuis le milieu des années 80 il est accompagné d'un orchestre et de choeurs parfois envahissants.



Leonard Cohen chante "Famous blue raincoat" à l'Olympia

novembre 2008


    Après une si longue absence, le poète âgé de 73 ans n'a pas déçu ses fans de l'Olympia pour ce troisième et dernier concert parisien. Après plusieurs rappels enthousiastes, il a accordé trois dernières chansons, dont "Closing time", et non sans humour "I tried to leave you" se terminant par Here’s a man still working for your smile ce qui a fait rire la salle. Leonard Cohen souriant est parti sous un tonnerre d'applaudissements.



T-shirt avec le portrait de Leonard Cohen

et les dates de concert


    L'European Tour 2008 qui a a commencé par Bucarest, Vienne et Prague se poursuit après Paris à Brighton et Dublin. En 2009, Leonard Cohen ira dans le Pacifique.





    Avant le récital, vers sept heures du soir devant l'Olympia, un malheureux tendait une pancarte demandant une place pour le concert. Tout était loué depuis juillet.


1- chanteur à textes


Catherine-Alice Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article

commentaires