10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 13:16


    Les anciens mannequins avec leur visage réaliste au regard fixe et leurs membres articulés pouvaient être inquiétants et le cinéma a su exploiter leur côté maléfique. Les figures du musée de cire fondant lentement dans l'incendie sont une figure récurrente du cinéma d'épouvante. Les nombreuses séquences où une innocente jeune fille se cache au milieu de mannequins immobiles soudainement animés d'un soubresaut ont fait hurler plus d'un spectateur.


 

 

Ancien mannequin de plâtre au visage peint

 

 

 

 

 

 

     Le réalisme des visages et des corps représentés permet l'identification du spectateur: les mannequins nous ressemblent. Mais plus le visage du mannequin est "vrai", plus le mannequin dérange car il simule la vie et en même temps il est mort. Son immobilité, comme celle des animaux empaillés, nous  trouble.


 

 



       Mannequin moderne hyper-réaliste


 

 

 

   Et les mannequins ne s'animent-ils pas la nuit? C'est ce fantasme qu'illustre Royal Deluxe avec "La révolte des mannequins". La nouvelle d'Isaac Asimov "I, Robot" illustre aussi cette crainte de l'inanimé prenant vie. Les robots, tant qu'ils ne sont pas activés ressemblent à des mannequins, rangés par centaines dans un entrepôt. Une fois activés, ils peuvent se rebeller.

 



 

Mannequin aux joues et lèvres fardées

 

 

 

 

 

 

    Il y a longtemps que les mannequins d'étalage ne sont plus en plâtre et tissu mais en matière synthétique moulée, souvent en polystirol. Leur visage, quant ils en ont un, va de l'hyper-réalisme à la stylisation. Toutes les variantes existent: cheveux artificiels ou cheveux peints, crâne rasé ou perruque, visage couleur chair ou visage monochrome, sourcils et lèvres en couleurs ou traits à peine ébauchés.


 


 

Mannequin au visage stylisé

 

     Des mannequins de vitrine ont l'air buté, s'inspirant de leurs consoeurs bien vivantes celles là, les  top-modèles de haute couture qui défilent d'un air martial en faisant la gueule.


   

Mannequin thaïlandais: la joyeuse

 

 

 

 

 

    Venus de Thaïlande, des mannequins fantaisistes grimacent en prenant diverses expressions comiques, la bouche ouverte dans un éclat de rire sans fin. On les voit beaucoup dans les stations balnéaires, devant les boutiques de vêtements.

 


 

 


 

Mannequin thaïlandais: l'hilare

 

 

 

 

 

 

    Ils sont sortis et rangés chaque jour, prennant la pluie et le soleil. Entrechoqués ou traînés, les mannequins au sourire éternel s'abîment. Leur visages se couvrent d'éraflures et de coups qui révèlent leur fragilité; les mannequins sont mortels eux aussi.

 

 



Mannequin thaïlandais: la bêcheuse

 

 

 

 

 

 

 

    Comme les porte-menu amusants qu'on ne voit que devant les restaurants bon marché, les mannequins amusants ne se voient que dans les magasins populaires. Les boutiques chic préfèrent les mannequins stylisés. Les visages tendent vers l'abstraction et parfois lls semblent avoir été effacé d'un coup d'éponge.

 


 

 

 

Liens sur ce blog:

Mannequins, nouvelles têtes stylisées en vitrine

 Les mannequins décapités

Les mannequins sans visage

Quand les mannequins s'animent, Carte noire, Royal de Luxe et David Lynch

La tête et les jambes, des mannequins en morceaux

"Le mannequin défiguré" au cinéma Le Colorado à Paris, cinéma disparu

 

      

Le Pinocchio de Jim Dine

    

Catherine-Alice Palagret
Texte et photos

cc.gif

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans VITRINES
commenter cet article

commentaires