11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 00:17

    En s'approchant de la palissade rouge de la cour d'honneur du Palais-Royal, de petits paysages colorés se dessinent  à travers les fenêtres de plastique rouge, bleu, vert, jaune.


"les Couleurs du Chantier"
palissade de Daniel Buren au Palais-Royal



   Cette palissade est une oeuvre éphémère de Daniel Buren: «les Couleurs du Chantier». Depuis les journées du Patrimoine de septembre 2008, les planches entourent le chantier de restauration des colonnes rayées noires et blanches.



Les deux plateaux de Daniel Buren
avant restauration

    « Les deux plateaux », 260 colonnes octogonales  rayées noires et blanches  sont en mauvais état. L'Etat, propriétaire de l'oeuvre, la laissé se délabrer: les matériaux sont dégradés, les fontaines et l'éclairage ne fonctionnent plus depuis longtemps.


"les Couleurs du Chantier"
palissade de Daniel Buren au Palais-Royal

à travers une ouverture


    Depuis le coup de gueule de Daniel Buren en  décembre 2007, l'Etat s'est décidé à restaurer cette commande publique datant de 1986. A l'époque, l'oeuvre in situ du plasticien dans la cour d'honneur du Palais-Royal avait fait couler beaucoup d'encre. Une oeuvre contemporaine dans un lieu historique, quel scandale!


"les Couleurs du Chantier"
palissade de Daniel Buren au Palais -Royal



    Vingt-et-un ans plus tard, la querelle des Anciens et des Modernes est toujours aussi vive: voir les protestations qu'ont suscités Jeff Koons à Versailles ou Jan Fabre au Louvre alors que leurs expositions n'étaient que provisoires!


"les Couleurs du Chantier",
vu à travers la palissade de Daniel Buren au Palais -Royal


    Les colonnes, elles, sont pérennes et doivent être entretenues. La fréquentation intense du site, intégré aux circuits touristiques,  le fragilise. On pensait que la restauration des colonnes de Buren échapperait à la polémique. Mais non, la restauration  va coûter très cher et certains protestent contre l'utilisation de l'argent public pour un artiste vedette.



"les Couleurs du Chantier"
palissade de Daniel Buren au Palais -Royal


    « j’ai dessiné une palissade spécifique pour protéger le chantier et pour permettre également aux « grands » et aux « plus petits » (les enfants), de suivre ce qui allait se passer à l’intérieur. Bien que cette palissade soit a priori une obligation et qu’elle soit donc conforme aux lois en vigueur, elle sera également ici et pour l’occasion, une oeuvre spécifique une sorte de sculpture, dont je suis modestement l’auteur. […] » déclare Daniel Buren1


"les Couleurs du Chantier"
palissade de Daniel Buren au Palais-Royal

croquis préparatoire


   On retrouve sur la palissade percée d'ouvertures carrées les rayures noires et blanches d'une largeur de 8, 7 cm et les couleurs translucides que Daniel Buren affectionne. Les travaux vus à travers le plastique coloré donnent des scénettes irréelles  et on se tord le cou pour apercevoir les colonnes  à moitié cachées par les bâches et les échafaudages.


"les Couleurs du Chantier"
palissade de Daniel Buren au Palais-Royal

croquis préparatoire

   Les travaux dureront un an.
"Les deux Plateaux” comme l’ensemble du site du Palais-Royal sont classés monument historique  Alors que les défenseurs du Patrimoine s'émeuvent dès que l'art contemporain investit le coeur historique de la ville, on les entend beaucoup moins quand la publicité s'approprie l'espace public des murs des monuments classés. La grande bâche commerciale d'Air France sur le Grand Palais est pourtant une tâche autrement plus gênante, imposée au regard des promeneurs!


"les Couleurs du Chantier",
vu à travers la palissade de Daniel Buren au Palais-Royal


Liens:
Photos et analyse de l'oeuvre "les deux plateaux" de Daniel Buren
Daniel Buren: c'était, c'est, ce sera à la galerie Kamel Mennour
Buren, la Coupure au musée Picasso


Les deux plateaux de Daniel Buren
avant restauration


Les Deux plateaux de Daniel Buren
Cour d'honneur du Palais-Royal, Paris


Liens sur ce blog:
Buren, la Pergola colore les pavés de l'Hôtel de la Monnaie
les fenêtres colorées de Daniel Buren à l'Hôtel Salé
La Coupure de Daniel Buren côté cour et côté jardin, Hôtel Salé
Le musée national Picasso
Les colonnes de Daniel Buren en bien mauvais état

La Force de l'Art 2: Daniel Buren, un vitrail éphémère



Janvier 2010: Les colonnes rénovées de Buren à nouveau visibles au Palais Royal



Palagret
janvier 2009
1- in dossier de presse

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires