4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 00:06
   

     Un nouveau rite amoureux se répand de Moscou à Odessa, de Florence à Rome, de la Corée du Sud à la France. Les jeunes mariés en voyage de noces élisent des endroits romantiques pour y enchaîner leurs coeurs avec des "cadenas d'amour", des love locks.
 
 
Cadenas accrochés au parapet de la passerelle Senghor à Paris
devant le Louvre et le musée d'Orsay
 
 

    Ainsi voit-on des cadenas ...
 
 
 
 

 

Cadenas accrochés au parapet d'un pont à Paris
All my love forever

 

 

    Palagret

archéologie du quotidien
février 2009
 
 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires