13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 00:29
 
    Drôles d'affiches aux abords du musée du Louvre: un mur de hiéroglyphes orné d'un téléphone portable, un profil égyptien style BD, une silhouette stylisée courant sur un vase grec, une bouteille d'eau en plastique dans une nature morte.

Affiche de sensibilisation à la bonne conduite au musée du Louvre
Ne pas courir

Affiche de sensibilisation à la bonne conduite au musée du Louvre
Pas de flash

    Ces images jouant de l'anachronisme définissent "les règles de l'art", la campagne de sensibilisation aux règles de bonne conduite lancée par le musée. Plus de 8 millions de visiteurs venus du monde entier arpentent le Louvre et leur tenue est loin d'être exemplaire.

Affiche de sensibilisation à la bonne conduite au musée du Louvre
Ne pas téléphoner

    La plupart des visiteurs ne parlant pas le français, six pictogrammes humoristiques leur rappellent quelques points élémentaires: Ne pas toucher, ne pas téléphoner, ne pas manger ni boire, ne pas courir, ne pas crier, ne pas utiliser de flash.

Affiche de sensibilisation à la bonne conduite au musée du Louvre
Ne pas crier

     Chaque affiche illustre une interdiction intégrée à une période de l'histoire de l'art présente au musée du Louvre: sculpture égyptienne, papyrus égyptien, peinture grecque, mosaïque romaine, peinture religieuse, nature morte à la Chardin.

Affiche de sensibilisation à la bonne conduite au musée du Louvre
Ne pas toucher

   Ne pas toucher! La main en mosaïque touchant un bras n'impressionne pas grand monde. Il y a toujours quelqu'un en train de tapoter une momie égyptienne histoire de vérifier si elle est creuse, de suivre un hiéroglyphe du doigt, de caresser les fesses rebondies d'une déesse ou d'effleurer un tableau. Ce n'est pas si grave sauf que ce geste répété des millions de fois finit par détruire l'oeuvre.

Affiches de sensibilisation à la bonne conduite au musée du Louvre
Ne pas manger ni boire
Pas de flash

   La Joconde sous sa vitre blindée est à l'abri des mains mais les flashes interdits crépitent tandis que les touristes se photographient devant Monna Lisa: "oui, j'y étais" pourront-ils dire à leur amis restés au pays.

   L'illustration de l'action interdite, barrée d'un trait rouge, n'est pas assez explicite pour certains. Un touriste, en voyant l'affichette du moine tenant un appareil photo, se désolait de ne pas pouvoir photographier. Un ami a dû lui expliquer que seul le flash était interdit.


Affiches de sensibilisation à la bonne conduite au musée du Louvre
Ne pas crier

    Après l'art de voyager selon la Ratp, voici l'art de visiter selon le Louvre. Confrontés à un flux d'usagers de plus en plus important, les transports publics et les musées cherchent à éduquer les parisiens et les touristes en leur rappelant quelques règles basiques. Si la campagne de communication du métro est un peu trop simple, celle du Louvre fait sourire. Aura-t-elle plus d'impact?


Les six pictogrammes d'interdiction



Liens:
L'art du voyage selon la RATP
"les Funérailles de Monna Lisa" de Yan Pei-Ming, au Louvre

Palagret
Février 2009


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires