23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 01:03
    Une visite bien ratée

    Vingt-deux heures devant le Grand Palais, une pluie fine tombe sur les irréductibles visiteurs qui font la queue depuis des heures pour entrer sous la verrière du Grand Palais où se tient l'exposition de la collection d'art d'Yves Saint-Laurent et de Pierre Bergé.

Affiche de la vente Yves Saint- Laurent / Pierre Bergé

    La file d'attente est presque aussi longue que samedi après-midi et il ne reste que deux heures avant la fermeture. Inutile d'insister, il est impossible d'atteindre la porte de cette caverne d'Ali Baba avant minuit.


La nef du Grand Palais vue du restaurant


    Repli sur le restaurant Mini Palais dont les fenêtres donnent sur l'intérieur de la nef. Déception, on ne voit rien sinon des murs noirs et une porte par laquelle on devine un meuble occulté par le va-et-vient des bienheureux qui ont eu la patience d'attendre plus de quatre heures. Est-ce le fauteuil aux dragons d'Eileen Gray là? Impossible à dire. Au restaurant, à la table d'à côté, un couple d'antiquaires sirote un Chambord Mimosa en commentant avec enthousiasme les trésors qu'ils ont pu admirer, eux.

La nef du Grand Palais vue du restaurant


    Il faudrait briser la vitre et sauter dans la nef, escalader la verrière ou se faire déposer par un hélicoptère pour avoir une chance d'approcher les chefs d'oeuvre accumulés par le couturier et son compagnon.  Solutions tentantes mais impraticables. La visite de la vente du siècle est complètement ratée. Les Picasso, Braque, Matisse sont hors d'atteinte. Il ne reste plus qu'à repartir bredouille comme des centaines d'autres postulants recalés.

Le grand Palais et le pont Alexandre III

  
La verrière éclairée du Grand Palais attise le regret. Un bateau-mouche glisse lentement sous le pont Alexandre III au milieu des reflets. C'est beau comme une carte postale. Paris est magique la nuit.

Statue du pont Alexandre III et Tour Eiffel


    Un petit salut en passant au Messager de Zadkine dont la silhouette se détache sur le ciel nuageux puis au Zouave de l'Alma. Le contemplant avec perplexité, deux jeunes anglaises cherchent le monument dédié à Lady Di.
-Traversez le pont, c'est juste là. Une grande flamme dorée.
- Oh thank you, thank you so much!
    Elles partent en riant rendre hommage à la princesse morte, ignorantes des magnifiques trésors exposés quelques centaines de mètres plus loin.

   La pluie s'est arrêtée, le faisceau de la Tour Eiffel balaye le ciel, Paris est quand même une fête. Des lueurs bleues clignotent aux fenêtres, il est temps de rentrer. La cérémonie des Oscars commence dans quelques heures. Il doit être encore plus difficile de s'asseoir au Kodak Theater de Los Angeles que de mettre un pied au Grand Palais. Alors autant voir par les yeux des autres et se contenter de la remise des récompenses sur l'écran du téléviseur!


Portrait d'Yves Saint-Laurent par Andy Warhol
Détail photographié sur un kiosque à journaux



L'orfèvrerie d'Yves Saint-Laurent - Pierre Bergé dispersée au Grand Palais
Une attente de plus de quatre heures pour la collection Yves Saint-Laurent - Pierre Bergé


Collection Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé
Entrée gratuite samedi 21 et dimanche 22, de 9h00 à minuit
Lundi 23 de 9h00 à 13h00.
Christie's, en partenariat avec Pierre Bergé et Associés, procèdera à la
vente aux enchères les 23, 24 et 25 février 2009.
Grand Palais, Paris



Photos de la collection


Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires