Après le passage de l'enfouisseuse
le long des routes et des rues de l'Hérault, il reste de belles lignes oranges. Vues du ciel, elles matérialiseraient le réseau de fibres optiques que le Département installe. Le haut-débit et le très haut-débit vont relier la majorité des communes.

Fibre optique enterrée et repère de réseau souterrain, Hérault

   
Le plan Num'Hér@ault  mettra fin à la fracture numérique. Internet, comme l'électricité il y a un siècle ou comme le téléphone hier, est devenu indispensable. Les particuliers et les micro-entreprises des villages les plus reculés veulent être connectés rapidement à la toile mondiale.

Fibre optique enterrée, Hérault

   Avec
Num’Hér@ult, le territoire sera maillé de 800 kilomètres de fibre optique. Les grosses machines Cleanfast permettent d'enfouir rapidement les gaines dans le bitume avec un minimum d'encombrement et de nuisances.

Fibre optique enterrée, Hérault

     Le camion creuse une tranchée étroite de 100 millimètres de large sur 400 millimètres de profondeur et aspire les débris. Un dérouleur pose le fourreau et la tranchée est remblayée aussitôt avec un mortier à prise rapide souvent de couleur orange-rose. Peu à peu les lignes oranges sont recouvertes de bitume noir afin d'assurer l'étanchéité du réseau. Seuls les raccords indiquent la  présence des gaines de fibres optiques.

Conciliabule autour des fibres optiques

     Parfois les réseaux déjà enterrés sont entremêlés et la pose d'une nouvelle gaine devient complexe. Toute une équipe s'affaire alors autour de la tranchée.
 
Gaines de fibres optiques

    Lorsque le raccordement par fibre optique enterrée est trop onéreux, on installe des faisceaux hertziens.

  Plaque Num’Hér@ult

    Fin 2009, un million d'héraultais pourront s'abonner à un haut-débit de 2 Mb/s au minimum! Le débit sera en hausse et la facture en baisse, théoriquement.


Liens sur ce blog:

Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés