6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 17:29

    Des pots en béton, des pieds d'argile, un sofa en bouse de vache constituent la section « Tribal » d'Archéologie du futur.

Moulage de pieds en argile cuite, Samuel Olou
Archéologie du futur, Li Edelkoort

    Li Edelkoort y identifie et analyse les tendances contemporaines qui influencent notre mode de vie. Ici elle voit un retour au naturel, aux matières simples et rudes, aux couleurs terre, une influence du chamanisme.

Tribal, Archéologie du futur, Li Edelkoort

    Lonny van Rijswijck expose des tasses de différentes couleur, fabriquées avec la terre des Pays-Bas. Elle a récolté l'argile dans différentes régions ( Brunssum, Woerden, Gilze-Rijen etc ...) et la cuisson a révélé de grandes différences de teinte. Lonny van Rijswijck souligne ainsi le lien entre l'origine et l'identité.

Tasses et soucoupes en argile cuite, Lonny van Rijswijck
Archéologie du futur, Li Edelkoort

   Le sofa de Karin Frankenstein est fait d'argile, de sable et de bouse de vache. Il s'apparente aux meubles tribaux de cérémonie, avec une influence surréaliste.

Sofa et table, argile, sable, bouse de vache.  Karin Frankenstein  2008
Archéologie du futur, Li Edelkoort

    Samuel Olou, plasticien togolais, expose une rangée de pieds d'argile cuite. Moulés sur des habitants de différents pays, il montre ce qui nous unit. Olou participe en ce moment à « Flight » à l'ONU, à New-York.

     L'exposition de sculptures a pour thème la guerre et la paix, et leurs conséquences sur les hommes. Samuel Olou montre « Ese », cent paires de pieds, toutes différentes, regroupées dans un mouvement qui suggère la migration des peuples fuyant la guerre, la famine et les catastrophes naturelles. Samuel Olou est né à Kelekpe au Togo en 1970. Il vit actuellement en Norvège.

Pots de béton cerclés de métal, fouilles archéologiques
Sander Lucas 2002
Archéologie du futur, Li Edelkoort

    Les pots en béton de Sander Lucas sont une référence directe à l'archéologie du futur. Ses ustensiles de cuisine sont en ciment colorés, cerclés de fer. Ils pourraient être ce que découvriraient des archéologues dans un temps lointain.
    Aussi résistantes que des tessons de poterie, les casseroles en béton témoigneraient de notre civilisation, rayée de la terre après une grande catastrophe écologique.
Le collectionneur Aristide Sauveterre les a beaucoup appréciés. Il a aussitôt pensé aux découvertes archéologiques  du Professeur Pierre-Epaminondas Boncam. A l'opposé des objets exposés ici, les artéfacts de Boncam sont fait de matériaux inconnus, probablement issus d'une technologie avancée. Ils sont le reflet de tendances lointaines, dans le temps et dans l'espace. Une vraie archéologie du futur.


L'archéologie du futur de Li Edelkoort


Exposition Archéologie du futur
20 ans de tendances vues par Li Edelkoort
Du 22 janvier au 8 mars 2009
Institut Néerlandais (Paris 7ème)
Tous les jours sauf lundi de 13h à 19h


Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du futur
commenter cet article

commentaires