Visages barbouillés, vêtements trempés d'eau colorée, chants et danses, Holi est une fête joyeuse qui célèbre l'équinoxe de printemps en Inde.

 
Indien au visage coloré lors de la fête des couleurs

    Pendant la fête des couleurs, les participants se déchaînent en s'aspergeant de poudre colorées (gulal). Les visages et les corps se couvrent de rouge, de jaune de vert etc ... . La floraison du palash ou Flamme de la Forêt, un arbre aux fleurs d’un rouge éclatant, donne le vermillon, symbole de joie et d'amour. D'autres plantes séchées et broyées, ou des minéraux, donnent le vert (l'harmonie), le bleu (la vitalité), l'orange (l'optimisme).


Holi, la fête des couleurs en Inde
Danse sous les poudres colorées
Photo Matthieu

    Les jets d'eau colorée sont un simulacre de bataille, un jeu inoffensif, mais ils permettent aussi de régler des conflits sans violence. Les films de Bollywood mettent souvent en scène des ennemis qui se réconcilient lors de Holi, la fête des couleurs, après s'être couverts mutuellement de toutes les couleurs. Influencés par ces films très populaires, les jeunes chantent et dansent les numéros bollywoodiens au son des tambours ou d'une sono tonitruante.

Trois indiens couverts de couleurs
Photo bikashdas


    La veille de la fête des couleurs, on allume des feux aux carrefours. L'effigie d'Holika, un démon, est alors brûlée. Le bûcher symbolise la victoire du bien sur le mal et de la vérité sur le mensonge.

Poudres colorées lors de la fête de Holi, en Inde
Photo FaceMePLS


    
Dédiée à Krishna ou Shiva dans le Nord et à Kâma dans le Sud, la fête des couleurs est célébrée même par les non-hindous. Les enfants, et aussi les adultes, adorent s'asperger de poudres pigmentées. La fête, comme le carnaval jadis en occident, a un rôle social et culturel. Elle réunit des gens de différentes castes, religions et richesses. La célébration de Holi marque la fin de l'hiver et, comme la végétation qui renaît, les participants retrouvent l'énergie et l'espoir.

Aspersion d'eau et de poudre colorée, Photo bikashdas
    La fête des couleurs a aussi un rôle prophylactique. L'aspersion de couleurs sur le corps pourrait aussi avoir un effet médicinal car beaucoup de pigments viennent des plantes. Les neem (margousier), kumkum (safran), haldi (cucurmin) sont des ingrédients prescrits par la médecine ayurvédique. La déambulation autour du bûcher où la chaleur atteint plus de soixante degrés permet de détruire les bactéries, du corps et de l'atmosphère, qui commencent à proliférer avec l'arrivée de la chaleur. 1

Jeune fille indienne au visage coloré lors de la fête des couleurs
    A l'époque de Holi, les femmes nettoient en grand leur maison, c'est le nettoyage de printemps. On se débarrasse des moustiques et des rampants. A la campagne, les sols de terre battue sont refaits avec un mélange de bouse de vache qui a des propriétés anti-septiques.


Nouveau sol en bouse de vache


    Lors de la fête de Saraswati, la déesse de la connaissance, les écoliers et les étudiants s'enduisent aussi le visage de poudres colorées. Tout au long de l'année, sur les marchés, on trouve des étals de poudre colorées qui servent pour les fêtes et les cérémonies religieuses. Cependant, aucune célébration n'est aussi belle que Holi, la fête des couleurs.

Etal de poudres de couleur au marché, Photo Parag Sankhé

    La fête des couleurs est célébrée en Inde mais aussi partout dans le monde où il y a des communautés hindoues importantes.


Palagret

Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés