20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 00:09

L'art de voyager II:

     Les bulles bleues et bayadères, collées sur les vitres des wagons, déclinent de judicieux conseils aux voyageurs des lignes 13 et autres du métropolitain parisien.

1 seconde perdue en station = du retard sur toute la ligne
Conseil de la RATP sur les vitres du métro


    
Deux messages, "Au signal sonore, je m'éloigne des portes" et "Préparer ma sortie facilite ma descente", impliquent le voyageur en utilisant le je et le ma. L'injonction à la première personne, "sous ses airs d'amicale proximité, n'a d'autre but que de frapper d'impossibilité toute transgression. Car comment m'opposerais-je à ce que je suis censé penser? L'interdit ne s'assume plus comme étant le fait d'une instance extérieure, il se veut d'emblée intériorisé. Il fait corps avec le sujet, il lui colle à la peau" écrit Gilles Magnion dans "Rentrez dans le je" 1 , à propos d'un réglement scolaire. Ce qui peut marcher avec des enfants ne marche pas du tout avec les adultes. La ficelle est trop grosse.
 
   

"Au signal sonore, je m'éloigne des portes"
"Culpabilise sale usager"

    
Inévitablement, des graffiti de protestation sont apparus sur les stickers. Les voyageurs n'aiment pas trop les conseils qui les rendent coupables de tous les retards.


"1 seconde perdue en station = du retard sur toute la ligne"
"une panne d'électricité = du retard sur toute la ligne"

   D'autres bulles sont arrachées, lacérées et parfois recollées.


1 seconde perdue en station = du retard sur toute la ligne
Conseil de la RATP sur les vitres du métro



Préparer ma sortie facilite ma descente
Bulle de conseil de la RATP sur les vitres du métro


  Les bulles se promènent aussi. Ici un conseil métropolitain se retrouve sur une affiche pour Tips, le nouveau magazine de conseils pour faire face à la crise. Bon plan, nous ne sommes plus perdus!


Conseil sur conseil, une bulle déplacée dans le métro parisien



Début de l'article: l'art de voyager selon la RATP I

Palagret

1- Avec la langue, chroniques du "Matricule des anges", Gilles Magnion et Yann Fastier. LA FABRIQUE, éditions 2009


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires