25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 01:35

 

 
   La publicité a inspiré les artistes pop (Warhol, Lichtenstein, Hamilton), la publicité s'inspire de l'art classique ou contemporain. Les chemins se croisent, les idées circulent, les créateurs se citent et parfois se copient. Certains artistes vivants n'apprécient pas d'être pillé.


   En 2007, le photographe William Klein a accusé John Galliano de plagiat. Le styliste de Dior avait utilisé la technique des « contacts peints », des planches contacts avec une photo entourée d'un trait, pour présenter les photos de ses modèles.

Publicité Galliano inspirée de L'oeuvre de William Klein

 
   Dans le Figaro du 15.10.2007, William Klein déclarait «C'est d'autant une manière qui m'appartient que je l'ai longtemps cherchée, dit-il. Je reprenais ainsi un geste spécifique des photographes, qui entourent d'un trait gras la photo qu'ils veulent retenir. Mais je le faisais en très grand, en pastel gras, en peinture acrylique ou à l'huile avant de trouver ce qui convenait : une laque, une laque rouge, jaune, brillante qui a, de plus, été mise au point techniquement.»   

Contacts peints de William Klein

   Bien que John Galliano n'ait copié aucune photo de William Klein mais seulement son style, le 28 mars, le juge Vallet, a donné raison au photographe. «
Il n'est pas contesté que les publicités litigieuses reproduisent la composition caractéristique des contacts peints dans l'ensemble des éléments qui en définissent l'originalité... La société John Galliano SA a délibérément emprunté ladite composition, pour présenter les photographies de ses modèles.».


   La société John Galliano a été condamnée à verser 200.000 euros de provision (150.000 euros pour l'atteinte aux droits patrimoniaux et 50.000 pour l'atteinte au droit moral) à M. William Klein.Une réaffirmation du droit d'auteur!



Liens sur ce blog:


Palagret
 parodie, citation, plagiat
mars 2009

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Publicité
commenter cet article

commentaires