28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 13:45

      Les rayures rouges et blanches des temples hindous ressemblent au motif obsessionnel de Daniel Buren.

Rayures rouges et blanches sur l'enceinte d'un temple
Kedar Ghat à Varanasi (Bénarès)

     Daniel Buren s'est inspiré, en 1987, d'une toile de store rayée, vendue au marché Saint-Pierre à Paris. L'étoffe comprenait des bandes alternées rouges et blanches de 8,7 cm de largeur. Depuis, Buren utilise ce nombre fétiche dans beaucoup de ses compositions. On le retrouve bien sûr sur les colonnes rayées en noir et blanc du Palais Royal.

Manifestation III, peinture de Daniel Buren exposée à Beaubourg


     Daniel Buren aurait-il vu les rayures rouges et blanches des temples hindouistes? En Inde, la structure rayée est plus large et varie selon les lieux mais le rythme hypnotique est le même.


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires