17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 22:52


    Les routes de Cuba sont semées de grandes affiches à la gloire de la Révolution. Des portraits, accompagnés de slogans révolutionnaires, sont là pour motiver les cubains à suivre le bon chemin.

Portrait de Fidel Castro et slogan:
"Luchar contra lo impossible y vencer"
"lutter contre l'impossible et vaincre"
A Barracoa, Cuba


    Alors que l'effigie de Fidel Castro, le lider maximo, est curieusement assez peu présente, celle de Che Guevara (1928 - 1967) est partout.


Portrait de Che Guevara sur un portail rouillé
sur la route de Santiago, à Cuba

 

 

 

    S'inspirant de la célèbre photo du Che prise en 1960 par Alexandre Korda, le visage du barbu révolutionnaire est décliné sur des centaines de grandes toiles peintes le long des routes, sur des murs, sur des portails.

 

 


Portrait de Che Guevara sur un mur de La Havanne, Cuba

 

 

 

     A la croisée des chemins ou en pleine forêt la silhouette du Che est là comme un saint protecteur.

 

 


Vers-LAS-TERRAZAS-Che-Guevara-copie-1.jpgPortrait de Che Guevara sur une borne
Route de Las Terrezas, Cuba



Image de Che Guevara en bois découpé
sur la route de Guantanamo à Cuba



   A Santa Clara est érigé un monument aux révolutionnaires. C'est là que le 28 décembre 1958, 364 guérilléros affrontèrent les 3 200 soldats des troupes gouvernementales et remportèrent une victoire décisive sur le président Batista qui prit la fuite.

 

Monument à Che Guevara à Santa Clara, Cuba



Image christique de Che Guevara, sur la couverture d'un livre



   Telle une image sainte, le portrait de Che Guevara est affiché dans les lieux publics et les boutiques. Que ce soit chez le coiffeur, le boulanger ou au restaurant, le visage du Che rythme la vie quotidienne des cubains.  Parfois, sur un poster, la couverture d'un livre ou sur un mur peint, l'étoile de son béret scintille comme une lumière divine. Affiché par conviction ou par simple prudence, le héros côtoie José Marti, un autre mort pour le Révolution. Le destin tragique du Che, exécuté par l'armée bolivienne alors qu'il tentait d'exporter la révolution, s'inscrit dans la tradition doloriste d'un pays imprégné de catholicisme.

    Il est plus facile pour le régime de célébrer un martyr auréolé de son sacrifice pour la cause que de célébrer les dirigeants actuels responsables d'une économie défaillante.



Affiche sur bois représentant José Marti et Fidel Castro avec le slogan:
"Nous nous battons pour le respect et le bonheur des hommes"
Santa Clara, Cuba



Portrait de Che Guevara dans un magasin de chaussures
Camaguay, Cuba



    A La Havanne, près du front de mer, un marché à ciel ouvert propose aux touristes des centaines d'images iconiques. On y trouve le Che, bien sûr, mais aussi des images de la Vieille Ville et de voitures américaines aux couleurs acidulées.



Che Guevara en peinture
"Hasta la victoria siempre" "Jusqu'à la victoire toujours"
marché des peintres à La Havanne



    Agé de 83 ans, Fidel Castro est malade. Son frère Raul le remplace et le régime évolue peu. La mort du Lider Maximo entraînera-t-elle de profonds changements? Et les symboles du régime communiste, les affiches de propagande, les portraits des martyrs et des héros seront-ils détruits en un geste lui-aussi symbolique?



Portraits de Fidel Castro et de Che Guevara
dans une boulangerie, Cuba

Liens sur ce blog:



Palagret
Texte et photos 2006

cc.gif

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Inde - Cuba
commenter cet article

commentaires