24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 01:19
 
   
Robots prodigieux dignes de Gustave Eiffel ou de Jules Verne, deux araignées géantes rôdent sur le port de Yokohama. Cauchemardesques ou féériques, les araignées de 37 tonnes avancent précautionneusement leurs huit pattes articulées.

Araignées mécaniques de La Machine. Parade à Yokohama
photo: chidorian


Déambulation des araignées géantes à Yokohama
   Notre inconscient perçoit les araignées comme répugnantes et dangereuses, les mygales autant que les minuscules insctes rouges. Hautes de vingt mètres, celles de Yokohama pourraient faire fuir les passants. Mais à Yokohama comme à Liverpool l'année dernière, les monstrueux insectes velus attirent les spectateurs.

araignée géante escaladant un immeuble,  Liverpoolphoto: malarkey


     Capables d'enjamber une petite maison, les géantes transforment les spectateurs en lilliputiens. Les japonais de Yokohama, étonnés et faussement terrifiés  les ont suivis dans leur déambulation saccadée. Depuis Godzilla, la créature irradiée par la bombe atomique, les japonais savent que les monstres ne sont pas sans coeur.

Araignées mécaniques de La Machine. Parade à Yokohama
photo yd


    Il faut 18 personnes pour manœuvrer les araignées mécaniques
construites par la Compagnie La Machine à Nantes.  L'abdomen de l'insecte cache les effets spéciaux, jet de vapeur et fumées, vent et lumières. Des musiciens sont perchés dans des nacelles.  Les opérateurs, tels des cornacs, se tiennent au-dessus des yeux et actionnent des vérins hydrauliques.

    Ces araignées, comme l'éléphant mécanique de Nantes, font partie des Mécaniques Savantes, nouvel ordre du vivant imaginé par François Delarozière, un ancien du Royal de Luxe, maintenant directeur artistique de La Machine.

    « Nous aimons l'idée de transformer la ville en un théâtre géant, de transformer un lieu banal et de le montrer sous un jour différent. Ainsi les gens ne regarderont plus la ville de la même façon. Nous voulons faire de la poésie à partir de la vie quotidienne. 1 »
  explique François Delarozière

 « Plus que des robots, ce sont des pantins. Les opérateurs dirigent chaque geste. A la technologie des ordinateurs, je préfère une grande roue. Ainsi nous créons la danse de la machine. 1"

Araignée mécanique de La Machine. Parade dans les rues de Yokohama
photo Chidorian

    "Le mouvement est l'expression de la vie. Le mouvement crée l'émotion. On peut dire que nous sommes une usine à émotions. ... Nous utilisons des matériaux très simples: ni plastique ou résine mais de l'acier, du bois et du cuir. Le soleil brunit le bois et le cuir. Tout est très organique ainsi nos machines vieillissent bien. 1"

    La première araignée, construite par la Compagnie La Machine, a déjà paradé à Liverpool en septembre 2008; les anglais l'avait surnommée The Princess. Après la parade inaugurale du 19 avril à Yokohama, la Princesse est retournée à Nantes, sa ville natale. La deuxième araignée restera au Japon pendant 150 jours, citoyenne de la ville le temps de la commémoration des 150 ans d'ouverture du port au monde occidental.

Araignée mécanique de La Machine. Parade à Yokohama
Photo; shingo


      En 1853, le Commodore américain Matthew Perry entra dans le port d'Edo (Tokyo) avec des canonnières. Cinq ans plus tard, le Japon et les Etats-Unis signèrent des traités ouvrant des ports aux occidentaux, dont celui de Yokohama.
Incarnation du danger, des choses étranges inconnues qui rôdent, les araignées sont un symbole de la fermeture du Japon aux étrangers pendant deux siècles.

Araignée mécanique de La Machine, jet de vapeur. Parade à Yokohama
photo: yd
   Terrifiantes, venues d'un monde obscur, les araignées tissent une toile pour capturer leur proie, la dévorer et en nourrir leurs petits. La toile, web en anglais, est devenu le symbole de la communication, du rapport à l'autre. Comme l'araignée géante de Louise Bourgeois, l'insecte est à la fois maléfique et bénéfique.

Pattes de l'araignée géante à Liverpoolphoto renaissancechambara
    L'araignée de La Machine est logée à l'entrepôt Red Brick sur le front de mer. Du lundi au vendredi, le gentil monstre déambulera dans la ville de Yokohama avant de retouner se cacher à Nantes.


Voir video de la parade des araignées géantes de Yokohama



Expo Y150, 150è anniversaire de l'ouverture du port
Du 19 avril au 27 septembre 2009
Yokohama, Japon





Liens:
L'araignée géante de Louise Bourgeois aux Tuileries

Palagret
avril 2009



 1- The Japan Times

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires