4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 22:47

      Un belle publicité peinte, datant des années vingt, défie le temps sur un mur de Versailles. Le portrait du Dr Pierre vante une pâte dentifrice.


Mur peint publicitaire pour le dentifrice du Dr Pierre, Versailles
Mai 2009


  
Dès 1920, le Docteur Pierre Mussot comprend l'importance de la publicité naissante. Comme les publicités murales du savon Cadum, les publicités murales du dentifrice du Dr Pierre investissent la ville. On les trouve le plus souvent sur des immeubles haussmanniens de cinq ou six étages qui surplombent les anciennes maisons basses. La différence de niveau crée des surfaces vides propices à la réclame. Les murs publicitaires se voient de loin.
`

Publicité murale pour le dentifrice du Dr Pierre, Versailles



    Sur un fond rouge, aujourd'hui délavé, un homme sérieux (le docteur!) nous regarde. Son col montant et sa coiffure en font un docteur du XIXè siècle et non un
homme du vingtième siècle naissant. Il s'agit d'ancrer le dentifrice, un produit encore nouveau, dans la tradition.


Publicité murale pour le dentifrice du Dr Pierre, Versailles


     "Pâte dentifrice" est écrit en lettres blanches entourées d'un ombrage noir. "Dr Pierre" est écrit en plus gros avec un ombrage ocre.



Traces d'une publicité murale, Versailles


   De l'autre côté de l'immeuble, sur un mur strié par les colonnes de brique des cheminées, on distingue une autre publicité murale. Des traces de peinture rouge et les lettres ERRE sont visibles. C'est peut-être la même publicité pour le dentifrice du Dr Pierre.
 
    Il ne reste plus beaucoup de petits pavillons dans ce quartier. Les vieux murs tombent pour laisser la place à des immeubles neufs d'égale hauteur. Les murs aveugles sont peints de couleur uniforme. La publicité murale du Dr Pierre est une relique du passé et ses jours sont comptés.


Traces d'une publicité murale, Versailles



  Un deuxième mur publicitaire existe à Asnières. Il reprend le même portrait aux traits fins. Le fond rouge est très atténué. Cinq fenêtres, sans doute percées après l'application de la publicité, abîment le visage.


Publicité murale pour le dentifrice du Dr Pierre, Asnières


     Au début du XIXè siècle, le dentifrice - du latin dentifricium: dens (dent )  + fricare (frotter) - est  fabriqué dans les officines. Chaque pharmacien ou dentiste a sa recette à base de craie, de corail, de poudre de racine d’iris, d’os de seiche, ou de corne de cerf calcinée...
1

    En 1837, le  Docteur Pierre Mussot fonde une entreprise à Asnières. On y distille l'alcool de menthe et on y prépare des poudres et des pâtes dentifrice. C'est le début de l'industrialisation des produits d'hygiène. En 1900, l'usine est transférée à Nanterre, au 18 avenue du Général Galliéni. En 1923, La Société Anonyme les Dentifrices du Docteur Pierre Mussot absorbe les parfums Forvil puis Forval qui occupent les lieux jusqu'en 1940.


Autres murs peints publicitaires:
Mur peint publicitaire Amer Picon, à Paris
Mur peint publicitaire "Amer Picon" et palimpseste, à Paris. suite
Murs peints publicitaires Forvil
Mur peint publicitaire O-Cedar
Mur peint publicitaire Hoover et Cinzano Bianco
Mur publicitaire peint Petit-Beurre Lu
Mur publicitaire peint Bébé Cadum

Mur peint disparu place de la Bastille

Mur peints publicitaires en Inde



Palagret


1- Le dentifrice

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans MURS PUBLICITAIRES PEINTS
commenter cet article

commentaires

lessensdutemps 18/11/2016 22:32

Monsieur, ou Madame, votre article comprend des erreurs factuelles! Ce sont les héritiers du Dr Pierre qui ont utilisé son image dans les années 1920. Le Dr Pierre est en effet mort plus de 60 ans plus tôt!

LE MAIGNAN Perrine 18/06/2010 08:51



Merci pour vos formidables articles dont plusieurs croisent les mêmes sujets qui m'intéressent  aussi.  Je fais simplement  un album photo et chacun y  ajoute ce qu'il veut en
commentaires et liens. Un lien a été ajouté sous la même photo de ce mur que j'ai faite l'autre jour. J'espère que vous viendrez jeter un coup d'oeil à ce modeste album. Bravo encore pour vos
articles passionnants.