15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 23:14

 

      Dans certains quartiers de Paris, pas un tuyau ou poteau n'échappe à l'invasion des stickers ou autocollants.


Tuyau couvert de stickers



No Aswar
Tuyau couvert de stickers



    Plus discrets que les grands papiers collés ou les tags, les petits stickers se collent partout, sur les boîtes à lettres, les compteurs d'eau, les rambardes et même au bas des murs.


Fly tox, GLC, Minnie
Tuyau couvert de stickers


Colombe blanche, vélo, monstre, graffiti
Panneau de signalisation couvert de stickers

 

   Ludiques, protestataires ou seulement publicitaires, les stickers, de l'anglais stick coller, s'accrochent vigoureusement. Plus le support est lisse, plus ils adhèrent et plus ils sont difficiles à enlever au grand désespoir des collectionneurs. Oui, il y a des collectionneurs de stickers décollés. S'ils n'ont pas été collés dans la rue, ils ont moins de valeur.


Visage de femme, un sticker difficile à arracher



Tuyau couvert de stickers arrachés



     Les services municipaux nettoient régulièrement les supports mais il reste toujours des traces de papier mal décollé, des lambeaux indéchiffrables. Seuls certains motifs haut-perchés restent longtemps en place.


Insecte, Stickers Soup, Velo, writing
Tuyau couvert de stickers

Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires