18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 23:04

    Deux libellules bleues se sont posées sur un mur parisien, dans le quartier Beaubourg. Simple papier collé colorié, un des insectes n'a pas résisté à l'agacement d'un passant.


Deux libellules bleues, papiers collés



libellule bleue, papier collé


    Si la première
libellule est intacte, il ne reste pas grand chose de la deuxième.


libellule bleue arrachée, papier collé dans le caniveau


     Il est évident que le papier collé a été volontairement arraché et jeté dans le caniveau. Est-ce le propriétaire du mur exaspéré de voir son immeuble régulièrement décoré de motifs plus ou moins élégants? Les tags, les papiers collés, les stickers, sont souvent perçus comme une dégradation. Le colleur  à son tour voit son bien dégradé.


libellule bleue arrachée, papier collé


   Un passant iconoclaste a-t-il voulu nettoyer le mur souillé? On l'imagine bien commençant à tirer sur une aile, entraînant tout le corps du fragile insecte. Mais pourquoi ne détruire qu'une seule libellule?



Liens sur ce blog:
Art urbain et insectes: libellules, coccinelle, scorpion etc
Papiers collés éphémères: une girafe?
Evolution d'un mur de papiers collés à Beaubourg
Vladimir Poutine, un papier collé à Beaubourg
Les papiers collés de FKDL
Les affiches sauvages de Rero, le client suivant

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art urbain: tag - pochoirs etc
commenter cet article

commentaires