14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 12:49
    
    Les plaques de béton beige sont attaquées au marteau (Arman, autodestruction, 1990), semées de clous (Takis, Attention danger, 2004), griffées (Bernard Pagès, Fragment rouge, 1990) quant à Rolph Knie, il sangle un morceau de béton sur une chaise électrique (Le Mur condamné à mort, 1990).
 

Autodestruction, 1990, Arman
Faucilles et marteaux sur béton 120 x 100 

 
    Exposés dans la cour du Palais Royal à Paris, trente artistes célèbrent les vingt ans de la chute du mur de Berlin. Le 9 novembre 1989, le « Mur de la Honte » était éventré, permettant à des milliers d'allemands séparés de se retrouver. C'était le début de la fin du communisme européen mais non la fin de l'Histoire. D'autres antagonismes recréeront vite un monde bipolaire.

 

Exposition « 1989-2009, Mur de Berlin- Artistes pour la liberté »
au Palais-Royal 


     Les oeuvres commandées aux artistes, sont issues de la collection de Sylvestre Verger: «J'ai d'abord racheté une partie de cette collection en 1992 à une association. Puis, je l'ai complété grâce à l'achat d'une partie du mur sécuritaire du no man's land, lorsqu'il a été détruit par l'Allemagne, en 1998». 1

 

Fragment rouge, Bernard Pagès, détail

1990 Huile sur béton (recto/verso) 100 x 120 

 


   De nombreux artistes connus internationalement (Chillida, Oppenheim, Takis, Arman, FromangerKabakov, Klasen…) et d'autres moins connus traitent de la séparation, de l'enfermement et de la liberté.


 

Attention, danger!, Takis, 2004
Aimants et clous sur béton 120 x 100 
 


Attention, danger!, Takis, 2004
Aimants et clous sur béton 120 x 100
détail 

 
   DanieBurenSol LewittRichard Long s'approprient le support de béton découpé sans référence directe à cet événement historique que fut la destruction du Mur.


 River Avon Mud Hand Spiral, Richard Long, 1990
Peinture et boue sur béton, 120 x 100  
 


   Les plaques de béton de 1 m sur 1,20 m sont protégées par du plexiglas et montées sur des structures rivetées en fer conçues par l’artiste américain Adam Steiner dans un esprit « post-Eiffel », hommage à Eiffel qui réalisa l’armature de la Statue de la Liberté. 2

Gravure sur béton, 1990, Daniel Buren
 Gravure et huile sur béton

 

   Le béton est fragile et la mémoire aussi.


    La collection de Sylvestre Verger ira ensuite au Deutsches Historisches Museum de Berlin du 12 juillet au10 août puis au Centre d’art contemporain Winzavod à Moscou du 5 novembre au 6 décembre 2009.

Artistes exposants dans la cour du Palais Royal:
Arman, Erik Boulatov, Grisha Bruskin, Daniel Buren, Louis Cane, Luciano Castelli, Eduardo Chillida, Ludvik Feller, Gérard Fromanger, Jeon Su-cheon, Ilya Kabakov, Peter Klasen, Rolph Knie, Christian Vallée, Sol Lewitt, Richard Long, Robert Longo, David Mach, Olivier Mosset, Thierry Noir, Dennis Oppenheim, Bernard Pagès, Mimmo Paladino, Guy Roussille, Adam Steiner, Tarkis Vassilakis, Peter Unsicker, Vladimir Vélickovic, Thierry Vidé, Boris Zaborov, Yann Kersalé

 

 

« 1989-2009, Mur de Berlin- Artistes pour la liberté »
Exposition du 6 mai au 9 juin 2009

 Entrée libre et gratuite

Ouvert tous les jours de 7h à 22h
Jardins du Palais-Royal, 75001 Paris

Liens sur ce blog:

Signaux Eoliens de Takis au Palais Royal, video

Arman, la Vie à pleine dents et le Massacre des Innocents à Beaubourg

Arman, trois sculptures dans la ville: valises, horloges et Vénus des arts en morceaux

 

 


Palagret

1- in Le Figaro
2- in Dossier de presse

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires