22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 23:03

 

      Deux petites plaques grises, discrètement encastrées dans un mur de la rue  du Faubourg Poissonnière, témoignent des débuts de l'électrification de Paris au XIXè siècle.  Découvertes par hasard, elles sont sans doute des vestiges assez rares de la modernité d'alors. Elles portent l'inscription:
Eclairage par l'électricité
Cie Continentale
Edison


    Ces deux portes en fonte, fixées sur du bois, donnaient accès aux raccordements électriques. Seuls les électriciens avaient le droit de les ouvrir avec une clé spéciale. Sont-elles encore en service?

Plaques Compagnie Continentale Edison
   A l'Exposition Internationale d'Electricité de Paris en 1881, l'américain Thomas Edison, inventeur et homme d'affaires, fait une démonstration de ses ampoules électriques à incandescence.  Les parisiens sont enthousiasmés. A cause de son coût, l'éclairage  électrique public était réservé à des lieux prestigieux, Théâtre Français, place de l'Opéra, Grands Boulevards et bien sûr les Expositions Universelles, vitrines de la technologie naissante.

Plaque de la Compagnie Continentale Edison
    Grâce à Edison, tout change. La Compagnie Continentale Edison est fondée un an plus tard 1. A l'époque Paris fut découpé en plusieurs secteurs attibués à des compagnies différentes. Chaque compagnie avait ses propres normes techniques et il fallut attendre 1913 pour unifier le réseau qui fut confié à la Compagnie Parisienne de Distribution d’Électricité (C.P.D.E.).

Enseigne en mosaïque
Compagnie Parisienne de Distribution d’Électricité
    Une enseigne en mosaïque de la Compagnie Parisienne de Distribution d’Électricité subsiste sur un immeuble en travaux à Ménilmontant. Pour l'instant, elle n'est pas trop abîmée.

    Dès le moyen-âge, on commence à éclairer Paris pour lutter contre l'insécurité. Quelques chandelles et bougies percent la nuit d'une lumière hésitante mais les rues restent des coupe-gorges. Il vaut mieux engager un porteur de torche pour circuler dans la ville une fois la nuit tombée. En 1782 apparaissent des réverbère à huile puis au gaz au début du dix-neuvième siècle.

   Avec l'éclairage électrique, Paris devient vraiment la Ville Lumière.

Palagret
Texte et photos
juillet 2009

cc.gif

1- Siège social 73 boulevard Haussman, Paris


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans LE VIEUX PARIS
commenter cet article

commentaires