21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 23:44
 
    On a retrouvé un canard jaune! Un des canards de bain perdus dans l'océan en 1992. Il vient de s'échouer sur le quatrième piédestal de Trafalgar square. Ce n'est pas une vague géante qui l'a déposé là à huit mètres de hauteur en plein coeur de Londres mais une grue de l'opération "One & Other".
 

Capture de la performance du canard anonyme à Trafalgar square
One & Other, intervention artistique d'Antony Gormley


    Le canard anonyme est l'un des participants de la performance artistique organisée par le sculpteur Antony Gormley. N'importe qui peut s'inscrire pour participer à ce projet de statues vivantes et, avec un peu de chance, être choisi pour s'installer sur le piédestal pendant une heure et faire ce qu'il veut.

Capture de la performance du canard anonyme à Trafalgar square
One & Other, intervention artistique d'Antony Gormley


    Et si voulez faire le canard, après la ballerine, le Père Noël et le panda, eh bien, pas de problème! Le samedi 18 juillet, entre onze heures et midi, un britannique incognito a paradé sans honte devant la foule clairsemée. C'était peut-être une statue vivante en hommage au Canard Inconnu perdu en mer.


Capture de la performance du canard anonyme à Trafalgar square
One & Other, intervention artistique d'Antony Gormley

    En fait le canard jaune était une cane puisqu'elle a donné naissance à trois canetons sous le regard ébahi des spectateurs qui entourent l'attraction.


Capture de la performance du canard anonyme à Trafalgar square
One & Other, intervention artistique d'Antony Gormley

   
   Les canetons sagement alignés sur le quatrième piédestal ont l'air plus gros que des jouets de bain en plastique mais ils en sont les copies. Le canard à pattes, sans doute irradié par les déchets toxiques de l'océan, est monstrueusement gros. Son corps bourré de mousse est peu réaliste, si on peut parler de réalisme dans ce royaume de l'excentricité et de l'illusion.

    Il y a longtemps que l'armada des canards en plastique ne fait plus parler d'elle. Attendus en vain sur les côtes de Cornouailles en 2007, les canards naufragés continuent sans doute à errer dans les Trois Océans tels des Hollandais Volants synthétiques. En 2008, la Nasa a jeté 90 canards jaunes dans la crevasse d'un glacier au Groenland. La raison officielle et très scientifique est l'étude du réchauffement climatique. On peut penser cependant que la vraie raison pour jeter des jouets à la mer est de retrouver les canards perdus en se servant des duckies comme appelants. Jusqu'à présent ces leurres n'ont servi à rien. 

    Et voilà un canard géant qui se dandine au coeur de Londres!




voir les statues vivantes de Trafalgar Square en direct


One and Other
Antony Gormley
Du 6 juillet au 14 octobre 2009
Trafalgar Square, London, UK

Retransmision par Skyarts


Liens sur ce blog:
- Antony Gormley: excentriques sculptures vivantes à Trafalgar square à Londres
- Est-ce de l'art? Antony Gormley et le quatrième piédestal de Trafalgar square
- Le quatrième piédestal d'Antony Gormley, zoo humain à Trafalgar square

Antony Gormley à New-York: des suicidés au bord des toits


Le naufrage des canards jaunes dans l'océan Pacifique
Les canards en plastique de la NASA


Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires