20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 23:08

 

   Ce jour là, le ciel de Paris était changeant et les pavés se teintaient d'une multitude de couleurs à l'intensité variable selon le passage des nuages. L'alternance de bandes rayées noires et blanches et de  rectangles de couleurs, vocabulaire favori de Daniel Buren, crée à chaque fois une oeuvre nouvelle. Comme les sept notes de la gamme permettent des millions de thèmes, les motifs de Buren peuvent donner de multiples variations.


Pergola, oeuvre située de Daniel Buren
Cour de l'Hôtel de la Monnaie, Paris



    La Pergola de Daniel Buren est installée dans la cour de l'Hôtel de la Monnaie à Paris. Sous le regard des rois de France dont les bustes dominent la cour en fer à cheval, la Pergola coupe l'espace en deux, dans l'axe de la porte cochère. Composée de quatorze poteaux carrés qui supportent les plaques colorées translucides et rythmée de bandes noires et blanches, l'oeuvre in situ, ou plutôt située, vit avec la lumière qui projette des ombres colorées sur le socle et sur les pavés.


Pergola, oeuvre située de Daniel Buren
Cour de l'Hôtel de la Monnaie, Paris
    Les plaques sont associées deux à deux, avec du bleu, de l'orange, du jaune, du rouge, du vert. Quand on marche sous la pergola et que le soleil traverse les couleurs, l'espace devient incertain et mouvant, le sol bouge. Les plaques du toit sont faites d'un matériau volontairement imparfait qui déforme l'architecture vue à travers. Comme pour la Coupure à l'Hôtel Salé, il faut expérimenter l'oeuvre avec son corps, en bougeant, pas seulement en la regardant d'un point fixe.

Pergola, oeuvre située de Daniel Buren
Cour de l'Hôtel de la Monnaie, Paris
   Pergola est une promenade, comme l'oeuvre de Richard Serra exposée l'année dernière au Grand Palais. Alors que les plaques d'acier de l'artiste américain était austères et brutales, impressionnantes par leur gigantisme et leur poids, la Pergola de Buren est légère et chatoyante. les deux oeuvres cependant interagissent avec le lieu où elles sont situées et ne s'apprécient que dans le mouvement.

Pergola, oeuvre située de Daniel Buren
Cour de l'Hôtel de la Monnaie, Paris
    L'oeuvre contemporaine de Daniel Buren tranche sur l'architecture classique du dix-huitième siècle de l'Hôtel de la Monnaie tout en respectant la sévérité géométrique des façades. La verticalité des colonnes doriques et les plans  horizontaux, la symétrie et la répétition des motifs répondent au rythme de la structure moderne dont la sévérité est cependant diluée par les mouvances de la couleur.

Pergola, oeuvre située de Daniel Buren
Cour de l'Hôtel de la Monnaie, Paris
   Avec son galériste Kamel Mennour, Daniel Buren a déjà présenté une Pergola à la Foire Art Basel Miami, en 2006. Conçue pour l'ardent soleil californien, l'oeuvre s'adapte au ciel plus capricieux de Paris. Quand le soleil perce, la Pergola s'illumine. Il a plu sur la construction et de l'eau stagne sur le toit, ajoutant des irisations aux projections colorées. Etait-ce prévu?

Pergola, oeuvre située de Daniel Buren
Cour de l'Hôtel de la Monnaie, Paris
BUREN PERGOLA
Du 24 juin au 27 septembre 2009
Entrée libre
Cour de la Monnaie de Paris, 11, quai de Conti -
75006 Paris (0)1 40 46 56 66


Projection de couleurs
Pergola, oeuvre située de Daniel Buren


Promenade de Richard Serra, Monumenta 2008

Palagret
juillet 2009
photographie

Sources:
Toutes les photos sont de Palagret
Dossier de presse 


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires