14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 23:01

    Un énorme bloc recouvert d'un filet de camouflage se trouve devant la façade du Louvre, quai François Mitterrand. Après Jan Fabre côtoyant Rubens Van Eyck et Bosch, après Yan Pei-Ming peignant un double de la Joconde, que nous réserve le Musée du Louvre?

Camouflage devant le Louvre


  Une unité de parachutistes est-elle entrée dans Paris ou s'agit-il d'une sculpture contemporaine? Minimalisme ou arte povere?


Camouflage devant le Louvre en travaux


   Rien de tout ça. Cette curieuse installation camoufle les outils de chantier qui servent à la réfection de la façade.


Filet de camouflage devant le Louvre en travaux



Camouflage devant le Louvre en travaux


  Il faudra attendre le 22 Octobre pour découvrir une nouvelle oeuvre contemporaine au Louvre. Joseph Kosuth, artiste américain, investira les remparts médiévaux du Louvre avec des phrases écrites en néon blanc. Quinze phrases évoqueront les relations complexes entre l’histoire, l’archéologie, et l’expérience du visiteur.

    Kosuth est déjà intervenu, entre autres,
en 2007 sur l’île San Lazzaro lors de la Biennale de Venise et en 2008 à La Casa Encendida à Madrid. Depuis plusieurs années, Joseph Kosuth réalise de monumentales installations lumineuses se composant de phrases littéraires ou philosophiques.


"I am only describing language, not explaining anything"
"Je ne fais que décrire le langage, je n'explique rien"
Néon de Joseph Kossuth, 1991

Liens sur ce blog:
Le néon dans l'art contemporain

Yan Pei-Ming: les larmes de Monna Lisa au Louvre
Kosuth au Louvre



Joseph Kosuth: ni apparence ni illusion
Du 22 octobre 2009 au 2 juin 2010
Musée du Louvre, Paris


Palagret

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires