21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 10:10

    La Coupure, travail in situ de Daniel Buren, coupe le bel hôtel classique en deux depuis octobre 2008. Ou semble le couper puisque l'installation qui commence dans la cour d'honneur, se poursuit dans les salles d'exposition et se termine dans le jardin n'est en fait qu'un trompe-l'oeil. Sous le bois recouvert de miroirs déformants l'Hôtel au coeur du Marais est intact.

La Coupure de Daniel Buren à l'Hôtel Salé dans le Marais


    Les fenêtres colorées et les rayures noires et blanches de l'intérieur seront démontées.

Hôtel Salé, fenêtres colorées de Daniel Buren


   Dimanche 23 août 2009 à 18 heures, le musée Picasso fermera ses portes pour deux ans et rouvrira au plus tôt en février 2012. L'hôtel Salé va être rénové et adapté aux nouvelles normes muséales.

Miroirs noirs de Daniel Buren à côté des tableaux de Picasso,
à l'Hôtel Salé

 
    Le musée possède plus de 5000 oeuvres de Picasso mais seulement mille m2 d'exposition; seule une petite partie des dessins, tableaux et sculptures est présentée au public, faute de place. L'architecte Jean-François Bodin prévoit de doubler la surface d'exposition. Dès lundi, le déménagement des oeuvres commence.



Musée national Picasso, Hôtel Salé
5, rue de Thorigny, 75003 PARIS
01 42 71 25 21


Liens:
La Coupure de Daniel Buren face aux tableaux de Picasso
La Coupure de Daniel Buren, cour d'honneur et jardin
Les colonnes de Daniel Buren en bien mauvais état
Une palissade rouge cache les colonnes de Buren en réfection
La Force de l'Art 2: Daniel Buren, un vitrail éphémère
Buren, le vitrail crée pour la Force de l'art est désormais visible tous les jours
Buren, la Pergola colore les pavés de l'Hôtel de la Monnaie

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires