3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 00:06


    Les vitrines masquées de rouge reflètent les passants et les voitures du boulevard Haussmann. Derrière les stores, on imagine David Lynch surveillant les derniers réglages de ses installations. Ses mondes en réduction, articulés autour de la femme et de la machine, mêleront sculptures, dessins, machines et vidéos dans un décor très abstrait. Pour accompagner ses mini-scènes de théâtre, le cinéaste américain a composé une bande-son  qui réagira au passage des badauds devant les vitrines.

Vitrine de David Lynch en préparation
Galeries Lafayette, boulevard Haussmann, Paris


« Quand j’ai vu ces vitrines, j’ai tout de suite eu des tonnes d’idées, confie Lynch au bord de l’extase. J’adore leur forme carrée, leur contour de marbre noir. On dirait des boîtes à bijoux. J’y ai vu une succession de mondes clos dans lesquels je pouvais faire surgir un tas d’univers. Que je fasse de la peinture ou que je filme, c’est toujours au travers d’un cadre que mes idées surgissent. J’ai besoin de cette structure carrée pour réfléchir. » 1

Vitrine de David Lynch en préparation
Galeries Lafayette, boulevard Haussmann, Paris

" La vitrine, c’est comme une fenêtre, une séparation, un écran entre l’imaginaire et la réalité. C’est cet écran qui m’intéresse, comme au cinéma, d’ailleurs. Cet écran permet de dire et de penser ce que l’on veut. Il vous protège du conformisme et vous rend votre liberté. Je veux fabriquer des endroits pour rêver. " 1

   Un peu de lumière filtre sur le côté du store mais impossible de voir quoi que ce soit. Les étalagistes ne dévoilent leur créations que lorsque tout est parfait. On peut juste imaginer les univers lynchéens apportés en pièces détachées à travers une porte étroite et montés sur place par une équipe de techniciens sous la supervision du maître.

   Les Galeries Lafayette ont donné carte blanche à David Lynch pour occuper onze devantures sur le thème des "femmes d'influence". Le cinéaste obscur et envoûtant de Twin Peaks, Mulholland drive et Inland Empire est ravi de cette nouvelle expérience. C'est aussi une nouvelle expérience pour le grand magasin. Le public habitué aux vitrines peuplées d'élégants mannequins devrait être surpris par les mondes surréalistes de l'artiste américain. Deux vitrines devraient être interactives. C'est Noël avant l'heure! Faire du shopping va devenir culturel et les vitrines vont devenir des musées ouverts sur la rue.


Vitrine de David Lynch en préparation
Galeries Lafayette, boulevard Haussmann, Paris



     En même temps, David Lynch expose des photographies et des lithographies au premier étage des Galeries Lafayette.



Liens sur ce blog:
Le théâtre d'illusion de David Lynch, en vitrines
David Lynch, des vitrines la nuit, vidéo


David Lynch aux Galeries Lafayette:
Vitrines, "Machines, Abstraction and Women"
du 8 septembre au 21 octobre 2009

"I See Myself", lithographies
Du 8 septembre au 3 octobre 2009.



Palagret
vitrines

1- in Madame Figaro

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires

wictoria 04/09/2009 14:48

heureuse d'apprendre cette nouvelle.