21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 12:16


   Douze têtes monstrueuses entourent le bassin rond des Tuileries. Comme des dieux primitifs aux formes stylisées, idoles des Cyclades ou de l'île de Pâques, les statues sont soigneusement disposées en cercle face à l'eau, dans le dos des gens assis autour du bassin.

détail d'une tête
Sunrise East, bronze patiné d'argent
Ugo Rondinone aux Tuileries, Paris


  Les sculptures d'Ugo Rondinone, volontairement maladroites, ressemblent à des travaux d'enfants. Leur surface patinée faite d'empreintes de pouce ou de spatule contredit la grossièreté première de l'oeuvre.


Sunrise East, bronze patiné d'argent
Ugo Rondinone aux Tuileries, Paris


    Les statues primitives côtoient les sculptures classiques du jardin. des Tuileries. A la grandiloquence et au dynamisme des héros mythologiques, elles opposent leur lourde passivité. Alors que Jason combat le Minotaure, alors que les sculptures inspirées de l'antique racontent une histoire terrifiante ou édifiante, les totems d'Ugo Rondinone ne racontent rien. Ils forment le cycle des mois, éternellement recommencé; ils évoquent la permanence des saisons mais aussi le temps qui passe.


   
Sunrise East, bronze patiné d'argent
Ugo Rondinone aux Tuileries, Paris



     Les masques monumentaux constituent la série "Sunrise East". Comme les séries "Big Mind Sky" et "Moonrise East", ils déclinent les douze mois de l'année.


Sunrise East, bronze patiné d'argent
Ugo Rondinone aux Tuileries, Paris


   Ces idoles aux dents acérées sourient, grimacent, s'attristent ou s'étonnent; parfois leur expression est insondable, comme il convient aux dieux. Grotesques, inquiétantes et plus ou moins bienveillantes, elles plaisent aux promeneurs. On est loin du scandale de "Présumés innocents", l'exposition bordelaise où Ugo Rondinone fut accusé d'avoir montré "des enfants et des animaux avec des sexes humains dans des situations équivoques et à forte connotation sexuelle". Ici, l'exposition est tout public!


Sunrise East, bronze patiné d'argent
Ugo Rondinone aux Tuileries, Paris



    Espérons que les têtes creuses sont bien fixées sur leur socle car les gamins jouent avec et grimpent dessus sous l'oeil attendri de leurs parents!
  

Sunrise East, bronze patiné d'argent
Ugo Rondinone aux Tuileries, Paris


    Dans le cadre du Festival d’Automne, le musée du Louvre a invité l’artiste contemporain Ugo Rondinone à présenter une installation dans le jardin des Tuileries, côté Carrousel. Le plasticien est né en Suisse en 1964. Il est connu dans le monde de l’art contemporain depuis le milieu des années 80, notamment pour ses installations et performances artistiques. Il vit actuellement à New York et Zurich.

voir d'autres photos de Sunrise East


Sunrise East, bronze patiné d'argent Ugo Rondinone aux Tuileries, Paris




Ugo Rondinone Sunrise East
17 septembre au 15 novembre 2009

 Jardin des Tuileries

Grand bassin rond côté du carrousel du Louvre
entrée libre

 

Ugo Rondinone How Does It Feel ?
17 septembre au 15 novembre 2009

 
CENTQUATRE
104 rue d'Aubervilliers / 5 rue Curial
75019 Paris

 18 septembre au 1( novembre 



Ugo Rondinone  La vie silencieuse (the quiet life)

Galerie Almine Reich

Du 12 septembre au 15 octobre 2009

19, rue de Saintonge, 75003 Paris, France




Liens sur les sculptures contemporaines au jardin des Tuileries:

Ugo Rondinone aux Tuileries: Sunrise East, douze idoles, video

Fiac 09 aux Tuileries: Villeglé, Attia, Bouchet, Olinet, Le Chevallier, une video
Louise Bourgeois: une araignée gigantesque
Giuseppe Penone: l'arbre des voyelles
Richard Serra: Clara-Clara, monumentale parenthèse d'acier


Palagret
septembre 2009


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires