1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 19:22


Des nouvelles des canards jaunes (rubber ducks)

carte-canard.jpgParcours des canards jaunes dans les océans


    C'est les vacances et les canards jaunes  (rubber ducks, friendly floatee) qu'on croyait engloutis dans les profondeurs du net viennent de refaire surface. Selon le Daily Mail, Ms Penny Harris a trouvé un petit canard jaune ( floatee) tout abîmé sur une plage du Devon. Elle l'a envoyé à “First Years inc” propriétaire de la cargaison de jouets de bain tombée à la mer en 1992. Depuis quinze ans, des milliers de grenouilles vertes, de castors rouges, de tortues bleues et surtout de canards jaunes errent sur les océans au gré des courants.


  Penny Harris et sa trouvaille, un canard jaune déchiqueté par son voyage maritime


    Une récompense de 100 dollars est offerte pour chaque jouet récupéré. Ayant séjourné longtemps dans l'eau salée, le canard rescapé, rubber duckie, est très détérioré, déchiqueté et couvert de coquillages. Le logo "first year" qui devrait se trouver sur l'aile droite n'est pas visible.
 
    Les canards en plastique trouvés sur les plages des trois océans se négocient jusqu'à 1000 dollars sur e-bay même si leur authenticité est douteuse. Woolacombe et Putsborough peuvent s'attendre à une invasion de ratisseurs de plage sinon de canards jaunes. La webcam de Woolacombe permet de surveiller les vagues appréciées des surfers et l'invasion attendue de la flotille perdue.
 
    En 2003  la plasticienne Marga Houtman lit un article relatant l'aventure des canards naufragés. Elle crée une cane (mother duck) en polystyrène de 2,5 mètres qui depuis cherche en vain ses petits dans les eaux hollandaises.

canard-zoekt-jongen.2--1-.jpgMother duck, la cane jaune de Marga Houtman

    A l'annonce de la découverte de Ms Harris, la cane éplorée a repris espoir et elle est parti pour la Cornouaille. Elle suivra la côte anglaise du 26 au 31 août 2007 ( Dartmouth - Salcombe – Plymouth – St. Austell – Falmouth – Lizard Point – Porhtleven – Penzance – Lands End –  St. Ives- New Quai). Retrouvera-t-elle ses canetons égarés ?
    Patrick Gofre et Marga Houtman sont prêts à filmer cette émouvante réunion familiale. Ils préparent un documentaire sur le naufrage des canards jaunes. Croiseront-ils Aristide Sauveterre sur les plages d'Angleterre? Son pantalon roulé sur les mollets, ses chaussures et ses chaussettes à la main, le collectionneur fouille le varech et les détritus laissés par la marée. Parmi les bouteilles plastiques déchiquetées, les tongs dépareillées et et les boulettes de pétrole se cache peut-être un de ces maudits palmipèdes qui manque tant à son cabinet de curiosités!

    Les canards perdus ont une durée de vie de plus de cent ans. Vogueront-ils plus longtemps sur l'océan que dans les médias?

    canard-jaune-_1_.jpgCanard jaune abandonné sous la pluie
    Pendant ce temps, un canard dissident est arrivé dans l'estuaire de la Loire,  porté par des courants que les océanographes n'avaient pas prévu. Balloté sur un océan souillé de produits toxiques, peut-être irradié, cet étonnant voyageur a entrepris une fabuleuse croissance. Devenu un géant de 25 mètres de haut, il étend son ombre sur le port de Saint-Nazaire en France.

Lire aussi:

   
Catherine-Alice Palagret
archéologie du quotidien
août 2007
 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du quotidien
commenter cet article

commentaires