31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 18:21

 

   Sacrifice barbare, carnage cynégétique, charnier d'animaux empaillés, massacre de civils, allégorie de la violence, ou ode à la nature menacée , Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?, la composition funèbre d'Adel Abdessemed est frappante et dérangeante.

  

 

Adel Abdessemed who is afraid of the big bad wolf 6Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?, tableau d'Adel Abdessemed, détail

 

 

 

   Au contraire des travaux taxidermiques traditionnels, les quelques 500 animaux de "Qui a peur du grand méchant loup" ne sont pas représentés dans une attitude paisible ou menaçante mais dans un spasme de terreur et de souffrance, la gueule ouverte. Les corps brûlés, martyrisés, mêlent dans une même mort les prédateurs et leurs proies aux corps recouverts d'huile de cèdre qui unifie la couleur noir rouge de la fresque morbide. 


 

 

Adel Abdessemed who is afraid of the big bad wolf 5  Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?, tableau d'Adel Abdessemed

 

 

 

 

   Le titre "Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?" vient d'une chanson d'un dessin animé Disney (1933) "The Three Little Pigs". Il se réfère aussi au tableau de Barnett Newman "who's afraid of yellow, red and blue" et à la tapisserie de poupées "More Love Hours Than Can Ever Be Repaid" (1987) de Mike Kelley.

 

   La composition d'Adel Abdessemed a les mêmes dimensions que Guernica (panneau de 363 cm de haut et 779 de long), le tableau de Pablo Picasso qui évoque le massacre des civils espagnols en 1937 par les forces franquiste. Une référence peut-être un peu audacieuse.


 

 

Adel Abdessemed who is afraid of the big bad wolf 8Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?, tableau d'Adel Abdessemed, détail

 

 

 

   La majorité des cadavres empaillés– renards, lièvre, daims, chèvres, lapins... viennent de la campagne française. Pour des raisons juridiques, les loups viennent d'Amérique. 

 

 

Adel Abdessemed who is afraid of the big bad wolf 7Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?, tableau d'Adel Abdessemed, détail

 

 

 

    Adel Abdessemed expose régulièrement Who's Afraid of the Big Bad Wolf ? mais ne le vend pas. Il le garde pour lui.


 

Adel Abdessemed who is afraid of the big bad wolf 4Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?, tableau d'Adel Abdessemed, détail

 

 

 

    Who's Afraid of the Big Bad Wolf ? est le titre d'un solo show d'Abdessemed à la galerie David Swirner à New-York en février- mars 2012. Il y exposait, comme à Beaubourg, les trois christs en fil barbelé (Décor) inspirés de Grünewald, le bateau des immigrants lesté de sacs d'ordure noirs (Hope) et bien sur les animaux carbonisés (Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?).

 

 

 

Adel Abdessemed who is afraid of the big bad wolf 2Who's Afraid of the Big Bad Wolf ?, tableau d'Adel Abdessemed, détail

 

 

 

Adel Abdessemed "Je suis innocent"

3 octobre 2012 - 7 janvier 2013

Galerie sud - Centre Pompidou



Abdessemed-NY.jpgVu de l'exposition Who's Afraid of the Big Bad Wolf ? Adel Abdessemed à New-York

Lire aussi:
Palagret
art contemporain
octobre 2012

 


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires