17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 14:16

LA GESTUELLE DES CANDIDATS



   Trois affiches officielles pour l'élection présidentielle de 2007 cadrent les mains des prétendants. Celles de François Bayrou, José Bové et Jean-Marie Le Pen:


affiches-v-56.pngAffiche présidentielle de François Bayrou, mains jointes



    François Bayrou, les mains paisiblement croisées, une alliance au doigt. Il donne l'image d'un homme rassurant, sérieux.

  

affichesbove-mains.pngAffiche présidentielle de José Bové, mains rapprochées



    José Bové, dans une lumière de fin d'après-midi, les mains prêtes à se joindre après une bonne journée de travail.


bove-608.jpgAffichette de José Bové menoté: "Libérons nous du libéralisme". "Et si j'osais Bové".



   Sur une affichette en noir et blanc, José Bové, arrêté et traduit en justice pour avoir détruit quelques plans de maïs transgénique, lève fièrement ses mains menotées devant les journalistes. Une excellente image pour promouvoir son combat.



affiches-v-60.pngAffiche présidentielle de Jean-Marie Le Pen, la main tendue vers les électeurs du Front National


    Jean-Marie Le Pen (Front National), debout, sourire épanoui, tend la main vers un avenir radieux. Le candidat porte une alliance. Et une montre, sans doute très chère. Il incarne le chef, celui qui montre le chemin.

 

 

affiche-sego-1er-mai-tag-3.jpgAffiche présidentielle de Ségolène Royal couverte de tags verts fluorescents


   La plupart des candidats et des candidates à l'élection présidentielle posent en buste, souriant, légèrement penché vers nous. Ils nous regardent droit dans les yeux, gage du bien qu'il nous veulent ... et de leur sincérité.

 


affiche-1er-mai-sarko-president.jpgAffiche présidentielle de Nicolas Sarkozy, "Sarkozy président"
 
 
   Nicolas Sarkozy, candidat de l'UMP, pose simplement en chemise sans cravate, souriant.





Les affiches des élections régionales en île-de-France, 2


Palagret
avril 2007
archéologie du quotidien

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Politique
commenter cet article

commentaires