9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 23:18

 

   Des stickers sont apparus rue Championnet proclamant: " Annabelle je t'aime !!!! ". S'agit t-il d'une opération de street-marketing à l'approche de la Saint Valentin pour lancer un disque? S'agit-il de street-art ou simplement de délire amoureux? Il n'y a pas d'adresse internet mentionnée ce qui semble indiquer une démarche désintéressée, non-commerciale.



sticker Annabelle je t'aime 5Annabelle je t'aime
sticker collé sur un banc recouvert de neige



    Aujourd'hui, un ordinateur, une imprimante et des auto-collants suffisent pour fabriquer des stickers en série et n'importe quel amoureux peut investir la rue avec une simple déclaration d'amour en lettres noires sur fond blanc. C'est plus facile que de graver un arbre.


sticker Annabelle je t'aime 4Annabelle je t'aime
sticker collé sur un horodateur



sticker Annabelle je t'aime 3Annabelle je t'aime
sticker collé sur une boîte à lettres



   Les stickers sont collés sur les bancs, les murs, les boîtes à lettres, les horodateurs ou les panneaux de signalisation. Un passant amusé a écrit "moi aussi" avec des petits coeurs oranges.


sticker Annabelle je t'aime 2Annabelle je t'aime
sticker collé sur un panneau de signalisation




   Presque tous les stickers sont arrachés et la pluie et la neige vont effacer ceux qui restent. L'amour est bien éphémère. 




Liens sur ce blog:


"Je t'aime" écrivent les amoureux sur les murs de la ville Le mur des "Je t'aime", calligraphie et graffiti place des Abbesses


Cadenas d'amour, coeurs cadenassés au-dessus de la Seine, promesse d'amour éternel ?


Saint-Valentin: cadenas d'amour, coeurs enchaînés du Pont des Arts


Cadenas d'amour sur la Seine et peintures pour touristes


La légende des coeurs perdus du Salagou: un amour interdit


Be stupid, street-marketing, affichage sauvage par Diesel



Palagret
Photos prises le 9 février 2010
Messages urbains


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Ethnologie
commenter cet article

commentaires