26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 15:16

 

            Les menus plaisirs du pouvoir

 

  L'Hôtel de Soubise abrite les Archives Nationales. Depuis que le président de la République Nicolas Sarkozy a décidé d'y implanter la "Maison de l'Histoire de France", une partie du personnel est en grève.

 

Achives grève expo annulée 2"Sauvons les Archives nationales" banderolle des grévistes sur la façade de l'Hôtel de Soubise

 

 

    Le 18 janvier l'exposition « Dans l’atelier des menus plaisirs du roi » était inaugurée. Le lendemain, l'exposition n'était pas ouverte au public, sous prétexte que les grévistes gêneraient le bon déroulement des visites. L'occupation pacifique de quelques pièces du musée par l'Intersyndicale justifie-t-elle vraiment la fermeture de l'exposition?

 

 

Achives grève expo annulée 1Reproduction d'un projet d’embarcation pour le Grand Canal de Versailles

vers 1670 ?, par Henri Gissey, Archives nationales

Cour de l'Hôtel de Soubise

 

 

  Les affiches annonçant l'exposition sont toujours apposées sur les murs. Dans la cour de l'Hôtel de Soubise, une reproduction de décor, une embarcation pour le Grand Canal de Versailles, accueille le naïf visiteur. 


Achives grève expo annulée 3"Non à la Maison de l'Histoire de France", tracts syndicaux

Affiche de l'exposition « Dans l’atelier des menus plaisirs du roi »

Entrée des Archives Nationales

 

 

   En attendant que le bon plaisir du Ministère de la Culture nous permette d'accéder à ces menus plaisirs, il ne reste plus qu'à lire le dossier de presse de l'exposition dont voici un extrait:


Menus plaisirs 3Machine de Circé dans Ulysse

dessin de Jean Berain, Archives Nationales


"Le service des Menus Plaisirs, chargé d’organiser et de financer les spectacles et les fêtes de la Cour, employait les meilleurs artistes et techniciens de son temps, pour imaginer et réaliser les décors, costumes, machines et accessoires susceptibles de provoquer l’émerveillement des spectateurs.

 

 

Menus plaisirs 2Projet pour la Chimère dans Bellérophron

dessin de Jean Berain, Archives Nationales


 

Les Menus Plaisirs étaient également sollicités pour la mise en scène des grandes cérémonies de pompes funèbres, dont l’exubérance même invitait à la méditation sur la vanité des gloires humaines.

Par-delà la magie des représentations, le visiteur pourra admirer la variété, la qualité graphique des dessins et estampes présentés et apprécier l’ingéniosité de leurs auteurs pour créer l’illusion et susciter le rêve. 

Cette exposition s’ouvre à l’occasion du tricentenaire de la mort de Jean Berain (1640 – 1711), dessinateur du Cabinet du roi ayant largement mis son talent au service des Menus Plaisirs. Elle correspond également à la mise en ligne de l’intégralité des huit recueils constitués en 1752 par Antoine Angélique Levesque, garde magasin des Menus Plaisirs, pour y réunir quelque 800 dessins et estampes des meilleurs artistes des fêtes et spectacles royaux aux XVIIet XVIIIsiècles : à côté de Deruet, Gissey, Berain, Sevin, Meissonnier et des frères Slodtz, les Italiens Torelli, Vigarani, Pizzoli, Algieri et Servandoni.

La sélection présentée permet de goûter au merveilleux de l’opéra français, d’admirer les grandes fêtes versaillaises ou d’impressionnantes décorations, dans l’écrin d’époque que constituent les salons rocaille de l’hôtel de Soubise."

 

 

   Le mercredi 26 janvier, la grève a été reconduite.

 

 

 

Palagret

photos du 26 janvier 2011


 

Source:

France-Info

 


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Arts
commenter cet article

commentaires