26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 22:41

 

  Les accumulations, inclusions, ordures, objets sciés, fracassés, brûlés constituent le vocabulaire d'Arman. Après Marcel Duchamp, les Nouveaux Réalistes, avec César, Tinguely, Niki de Saint-Phalle, Daniel Spoerri etc ..., ne représentent pas les objets comme dans l'art classique; ils prennent des objets quotidiens, sans grande valeur, et les transforment pour créer de nouvelles formes. 

 

 

Arman archéologie du futur fauteuilChaise calcinée d'Arman, Archéologie du futur

 

 

 Plusieurs oeuvres d'Arman sont intitulées "Colère" mais le nouveau réaliste niçois précise: 

   "Je n'ai jamais été en colère en brisant un objet. C'était plus proche des projections de judo que de débordements rageurs." 

  Effectivement, les vidéos présentées dans l'exposition de Beaubourg montrent plus la joie d'Arman et de ses amis de créer et de casser des pianos et des violoncelles que leur colère devant la société de consommation.


 

Arman archéologie du futur prie-DieuPrie-Dieu calciné d'Arman, Archéologie du futur

 

 

   Arman présente certaines oeuvres comme des découvertes archéologiques telles qu'on les trouve dans les fouilles de monuments oubliés. La section «Archéologie du futur » est constituée d'objets brûlés ou détruits, inclus dans la résine, le béton ou recouverts de bronze. Ici ce n'est pas le temps, les intempéries et l'oubli qui métamorphosent les objets en artefacts mais la volonté de l'artiste. En quelques heures, Arman transforme un prie-dieu ou une chaise Louis XV en restes calcinés soigneusement présentés sous plexiglas, montrant "la fragilité de l’objet saisi au moment critique de sa fin"Un salon réduit en cendres est intitulé "The Day After" (1985), le jour d'après la catastrophe.

 

 

 

Arman archéologie du futur escarpinsEscarpins en bronze d'Arman, Archéologie du futur

       

 

              Le violon coupé en tranche est pris dans une gangue de béton comme les corps de Pompéï recouverts de lave. Les pots et les chaussures agglutinés semblent incrustés de coquillages comme les objets trouvés dans les épaves de bateaux engloutis. Ces oeuvres sont parfois présentées sous le titre d'Atlantis, en référence à l'île mythique disparue. Avec ironie, Arman traite de la même manière des escarpins, des fers à repasser, des cafetières du vingtième siècle et des statuettes antiques de Vénus prétendument sorties de l'eau.

 

 

 

Arman archéologie du futur violoncelleViolon détruit coulé dans le bronze d'Arman, Archéologie du futur

 

 

 

   Les pièces pseudo archéologiques d'Arman sont des inventions ludiques dont personne n'est dupe. Ses poubelles cependant, au-delà de leur statut d'oeuvres d'art, seront un jour de vrais documents pour les archéologues du futur. Les détritus entassés dans des boîtes transparentes témoigneront des habitudes de consommation des citadins du XXè siècle. S'ils résistent à la pourriture ...



 

Arman-poubelle.jpgAccumulation de détritus, Arman

 

 

 

   "Changer l'état d'un objet, c'est me changer moi-même, comme une psychothérapie", déclarait Arman. 

 

 

 

Arman

22 septembre 2010- 10 janvier 2011

Centre Pompidou, Paris

 

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

 

Arman, la Vie à pleine dents et le Massacre des Innocents à Beaubourg

 

Arman, trois sculptures dans la ville: bagages, horloges et Vénus des arts en

morceaux

 

Chutes du mur de Berlin au Palais-Royal: Arman, Pagès, Takis, Long, Buren

 

Art et pédagogie: les ordures artistiques d'Arman, les ordures pédagogiques du Musée d'Histoire Naturelle

 

Anne et Patrick Poirier à Chaumont sur Loire, "Capella dans la clairière", archéologie fictive

 

 

 

 

 

 

Palagret

avril 2011

art contemporain et archéologie fictive

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Archéologie du futur
commenter cet article

commentaires