18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 13:05


    Le paysage urbain est jalonné de palissades et de bâches de travaux décorées d'images vantant la marque qui se cache derrière. De grandes tailles, ces publicités disgracieuses plus ou moins licites saturent le champ visuel des promeneurs sans beaucoup de souci esthétique. Il y a quelques exceptions avec des bâches plus inventives où la marque n'apparaît pas comme le trompe-l'oeil dit surréaliste du 39 avenue Georges V, la parade de la Préfecture de Police sur l'île de la Cité ou la palissade noire incrustée de capsules Nespresso sur les champs-Elysées. Sur le trompe-l'oeil Nespresso CitiZ du Grand Magasin le Printemps on voyait clairement la marque mais la bâche créait une atmosphère intéressante.


 

palissade travaux Malek Cerruti Madeleine 2« Yellow Chevron Bâche » de David Malek, palissade de travaux devant Cerruti


    Cerruti a choisi de camoufler les travaux de son flagship (magasin) place de la Madeleine par une palissade où n'apparaît ni le nom de la marque, ni le nom de l'artiste. Choix malin puisque l'originalité et le buzz médiatique qu'elle génère suffit à faire connaître les deux.


L'américain David Malek habille le magasin Cerruti avec une peinture abstraite autour du symbole X. « Yellow Chevron Bâche » est une oeuvre optique dans la mouvance de l’abstraction géométrique américaine. Réalisée sur 7 mètres de haut et 31 de long, la peinture a nécessité plus de quarante couleurs différentes du jaune au gris foncé, travaillées en 1/2 teintes, mais aussi en 1/4 de teintes, en partant de l’intérieur vers l’extérieur. David Malek est proche des principaux courants abstraits qui ont marqué l’esthétique du XXème siècle, tel le Suprématisme, l’Abstraction Géométrique et l’Optical art. »


palissade travaux Malek Cerruti Madeleine 3« Yellow Chevron Bâche » de David Malek, palissade de travaux devant Cerruti



   Né en 77, David Malek est « féru d'épistémologie et de philosophie, il se définit comme un scientifique dont l'investigation passe par la couleur et la lumière ».


    David Malek explique que "la bâche a commencé à se développer depuis le scan d’une peinture originale. Transformer la peinture avec l’ordinateur donna des résultats inattendus. Les bandes semblaient « artificiellement » étirées. Peut-être cela aurait pu diriger plus loin nos expériences, notamment vers d’« impossibles » géométries. Aussi, dans le document créé pour la Bâche, il y a une étrange illusion anamorphique où l’extérieur le plus sombre apparait plus large et plus vaste. Cet effet d’illusion sera-t-il perçu dans la réalité ? Les deux côtés de la Bâche, qui seront éloignés à 90°, paraîtront-ils aplatis ou agrandis à cause de cette illusion ? Juste en voyant la réalité nous répondrons à cette question. J’aime la manière dont cette question scientifique jalonne ce projet."

 

palissade travaux Malek Cerruti Madeleine 1« Yellow Chevron Bâche » de David Malek, palissade de travaux devant Cerruti


    Selon le dossier de presse, "l’oeuvre de David Malek construite sur de subtiles gradations de teintes,  n’est pas sans rappeler les harmonies chromatiques propres au style Cerruti. Après le jeu d’ombres et de lumière de l’hiver, travaillé dans des duos de couleurs et des contrastes de matières, les teintes pures du printemps-été annoncent une fluidité raffinée, tant pour l’homme que la femme."

 

 

  « Yellow Chevron Bâche » de David Malek est une heureuse alternative à l'invasion publicitaire.

 



Yellow Chevron Bâche , David Malek

palissade de 350m2

Magasin Cerruti, place de la Madeleine, Paris

Du vendredi 15 janvier 2010 jusqu’en mai 2010


 

Liens sur ce blog:

Le trompe-l'oeil du "39 avenue George V" dispersé aux enchères

Trompe-l'oeil: une tablette de chocolat estampillée LCL
Place Vendôme: deux trompe-l'oeil provisoires
Sur l'île de la Cité à Paris, la parade de la Préfecture de Police, bâche de travaux
Nespresso CitiZ s'affiche: des gratte-ciels sur la façade du Printemps


 

Source: dossier de presse

 

 

Palagret

 

cc.gif


Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires