26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 18:23


   Depuis Marcel Duchamp et son urinoir, l'art n'hésite pas à être drôle et à se payer notre tête, c'est pourquoi il faudrait créer la catégorie de l'Art Rigolo et une sous-catégorie pour l'Art Rigolo Inquiétant. Après Jeff Koons et ses joyeuses sculptures pop voici des plasticiens nettement plus torturés:



   Louise Bourgeois (née en 1911) et ses araignées issues de ses fantasmes enfantins. Autant les araignées exposées à Beaubourg dans des salles sombres suscitent le malaise, autant l'araignée des Tuileries suscite l'amusement.



Reflet de l'araignée de Louise Bourgeois aux Tuileries


   Paul McCarthy (né en 1945), ses performances scatologiques, ses pirates lubriques et ses Mickeys obscènes.  Il réalise des baudruches géantes de cochons ou de Saint Nicolas. En juillet 2008 sa merde de chien gonflable s'est envolée au-dessus du musée de Zurich. Les musées qui exposent l'américain préviennent le public que certaines de ses oeuvres ne sont pas pour les enfants.


Deux cochons roses, Anvers 2007, Paul McCarthy
Photo: Djumbo



   Damien Hirst (né en 1965) et son veau coupé en deux, son requin conservé dans le formol, son crâne incrusté de diamants, ses spin paintings fabriqués à la chaîne etc ...



"For the love of God"
crâne incrusté de diamants de Damien Hirst



    La japonaise Yayoi Kusama (née en 1929) et ses "dots obsession" crée un environnement obsessionnel et ludique.

 

 


Dots Obsession de Yayoi Kusama à La Villette, Paris



    La rétrospective Vides à Beauboug constituée de neuf salles vides, même si elle fait sourire, appartient plus à l'art métaphysique.

   

   Quand à Daniel Buren qui n'a rien de rigolo ni d'inquiétant, ses stricts alignements de colonnes déchaînent les visiteurs. Son oeuvre est austère mais les gens la détournent en une sorte de terrain de jeux, ne sachant pas trop quoi en penser, pour conjurer leur angoisse.


Les deux plateaux, colonnes de Buren au Palais Royal à Paris



Liens sur ce blog:
à suivre




Palagret
art contemporain
Août 2008

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires