18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 00:23

 

   Tel une colossale couronne de laurier entourant le Roi-Soleil, les arcs de Bernar Venet ouvrent son exposition à Versailles. La sculpture abstraite s'inscrit parfaitement dans le paysage. La couleur rouge brun de l'acier corten s'harmonise avec l'aspect minéral de la place d'Armes et du château et malgré sa taille (22 mètres de haut) et son poids, l'oeuvre semble légère. 

 

 

Venet 85.8 Arc x 16 Versailles 585.8° Arc X 16, sculpture de Bernar Venet

devant le château de Versailles

 

 

 

    De  l'avenue de Paris, les deux Arcs monumentaux se voient de très loin. Quand on avance vers le château de Versailles, les deux arcs encadrent d'abord tout le château puis se resserrent peu à peu autour de la statue équestre de Louis XIV. La statue dépassée, il faut lever la tête pour voir les arcs collés qui se dressent dans le ciel.  


 

 

Venet 85.8 Arc x 16 Versailles 385.8° Arc X 16, sculpture de Bernar Venet

devant le château de Versailles

 

 

 

   Comme lors des expositions de Jeff Koons et Takashi Murakami,  les défenseurs d'un Versailles immuable figé dans le temps ont bien évidemment voulu faire interdire l'exposition et démanteler l'arc monumental. Le tribunal administratif les a débouté une fois de plus.

 


 

 

Venet 85.8 Arc x 16 Versailles 685.8° Arc X 16, sculpture de Bernar Venet

devant le château de Versailles

 

 

 

 

   Il faut noter que les amoureux d'un Versailles "authentique" ne trouvent rien à redire à l'affreux parking géant devant le château. Pour eux les oeuvres de Koons, Murakami, Veilhan et Venet sont intolérables dans le domaine du Roi-Soleil, une insulte au bon goût français, un lamentable anachronisme, mais pas les voitures et les cars alignés par centaines sur la place d'Armes.

 

   Comme il y a vingt ans les virulents opposants aux colonnes de Buren ne s'offusquaient pas de voir la cour du Palais Royal transformée en parking. Ils préféraient voir des voitures plutôt que de l'art contemporain. Les voitures sont utiles, les défenseurs du patrimoine n'ont pas à y réfléchir. Par contre, l'art contemporain nous interroge. Et l'art contemporain dans les sites historiques encore plus.

 


 

Venet 85.8 Arc x 16 Versailles 785.8° Arc X 16, sculpture de Bernar Venet

devant le château de Versailles

 

 

 

         Ignorant ces querelles, Bernar Venet quant à lui verrait bien son oeuvre définitivement installée devant le château, sur la place d'Armes. Pourquoi pas? Sobre, austère même, l'oeuvre est belle. Au contraire du Bouddha oval de Murakami ou du Split Rocker de Koons qui jouent avec la dérision, la sculpture de Bernar Venet ne se réfère pas à  la pop culture. Elle joue avec l'espace et l'architecture majestueuse du château et n'a rien d'incongru à Versailles.


 

 

Venet-85.8--Arc-x-16-Versailles-7.jpg85.8° Arc X 16, sculpture de Bernar Venet

devant le château de Versailles

 

 

 

     Géométriques, les sculptures de Bernar Venet portent des titres descriptifs en référence à leurs mesures: 85.8°, 219.5° etc. Comme les titres des installations au néon de François Morellet: "2 trames 45° - 135° de néons interférents".


 

 


Bernar Venet Versailles : le making off par media_yvelines

 

 

 

 

    L'installation d'une sculpture de cette taille est un vrai défi. Il a fallu quatre jours de montage et une équipe d'ingénieurs, de grutiers et de techniciens pour ériger les 16 arcs collés, huit de chaque côté. Les Arcs sont solidement ancrés dans le sol grâce à des pieux et un lourd châssis métallique.



 

 

Venet-Versailles-plan-3.jpgPlan des sculptures de Bernar Venet

 dans les jardins du château de Versailles



   L'exposition de Bernar Venet continue dans les jardins de Versailles où cinq monumentales sculptures abstraites se confrontent à la géométrie des jardins de Le Nôtre.



 

Venet-arc-x-28-Versailles-5.jpg219.5° Arc x 28, sculpture de Bernar Venet

devant le château de Versailles côté jardin

 


 

Venet à Versailles

du 1er juin au 1er novembre 2011

 


        

 

Liens sur ce blog:

Bernar Venet à Versailles: caprice sculptural, sculpture monumentale, 219.5° Arc x 28 

Split Rocker de Jeff Koons à Versailles

Murakami à Versailles: rutilants bouddhas d'or et d'argent

Xavier Veilhan, un carrosse violet immobilisé en pleine course à Versailles

Monumenta 2008, une promenade avec Richard Serra

Lee Ufan: l'arche de Versailles encadre le château


 

 

 

 

 

Palagret

art contemporain et patrimoine

août 2011


 

 

1- Richard Serra utilise lui aussi l'acier corten

 

Source:

Dossier de presse

 


 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires