2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 15:45

 

     Il vaut mieux aller au Louvre au crépuscule ou à la nuit tombée car franchement, en plein jour, on ne voit pas grand chose du néon de Claude Lévêque. "Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1se détache mal sur la structure de la pyramide et sur le ciel. 

 

 

 

Lévêque chapiteau néon Louvre 4"Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1"

néon rouge de Claude Lévêque, pyramide du Louvre

 

 

 

 

   La nuit, le néon rouge de 22 mètres transfigure la pyramide de Peï et se reflète dans les plans d'eau alentour. Pour Claude Lévêque, cette ligne brisée est comme un éclair foudroyant; un éclair inversé qui s'élance vers le ciel. La pyramide devient un chapiteau, un chapiteau de cirque comme l'indique le titre de l'oeuvre.  "Sous le plus grand chapiteau du monde" ("The greatest show on earth"), est un film de 1952 de Cecil B. DeMille, un cinéaste connu pour sa démesure. Tel un acrobate défiant la pesanteur sous le regard anxieux des spectateurs, Claude Lévêque nous fait lever la tête non vers le dais opaque du chapiteau mais vers le ciel.

 

 

 

 

 

Lévêque chapiteau nuit Louvre"Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1" la nuit

néon rouge de Claude Lévêque, pyramide du Louvre

 

 

 

 

     "Le Louvre m'a invité il y a un an. J'avais choisi la partie médiévale, pour laquelle je vais faire un projet à l'automne 2015. On m'a demandé de faire quelque chose dans la pyramide. C'est la première phase, c'est cohérent avec ce qui va suivre. Ça m'amusait de jouer cette opposition entre la partie contemporaine du musée et les racines du château."


 

 


Claude Lévêque au Louvre par louvre

 

 

 

 

         L'éclair est un motif qui se retrouve dans de nombreuses peintures de paysage classiques:

"Le projet est venu de ce que j’ai pu emprunter dans certains tableaux, notamment de ceux de la Renaissance des pays nordiques. Leurs lumières, leur ambiance, que je revisite à ma manière sans faire trop d’écho ou de redondance." 1 


 

 

Le-ve-que-chapiteau-ne-on-Louvre-partagez-photos.jpg"Partagez vos photos #MuseeduLouvre#ClaudeLeveque"

Oui, vous avez le droit de photographier les oeuvres du Louvre

 

 

 

          Les visiteurs sont encouragés à se photographier devant l'éclair rouge et à envoyer le cliché sur internet. C'est la nouvelle tendance des musées pour attirer les jeunes branchés internet. De jour cependant, bien peu de visiteurs, jeunes ou pas, remarquent "Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1", le zig-zag posé sur le socle. Les oeuvres précédentes exposées sous la pyramide (Suppo de Wim Delvoye en 2012, Versus de Tony Gragg en 2010, l'oeuvre de Loris Gréaud en 2013) étaient moins diaphanes, on ne pouvait les manquer. Il faut attendre la nuit pour que les touristes remarquent la sculpture lumineuse de Claude Lévêque. 



 

 

Cragg Versus Touristes Louvre"Versus", sculpture de Tony Gragg sous la pyramide du Louvre

touristes se photographiant

 

 

 

 

 Dossier de presse:

"Avec des gestes plastiques d’une énergie dense et ramassée, l’oeuvre de Claude Lévêque travaille avec les lieux qu’elle rencontre pour y activer une forte charge d’images et de sensations. L’invitation du Louvre commence avec une mise en incandescence de la pyramide de Ieoh Ming Pei."


 

 

Lévêque chapiteau néon Louvre 8"Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1"

néon rouge de Claude Lévêque, pyramide du Louvre

 

 

 

 

   "Le néon, l’un des matériaux privilégiés de l’artiste, se fait ici foudre, tranchant un volume d’air pour distribuer ses résonances diurnes et nocturnes sur l’architecture alentour. Après Tony Cragg, Wim Delvoye et Loris Gréaud, cette création in situ de Claude Lévêque vient inscrire sa propre lecture de l’entrée du musée. Il s’agit du premier chapitre d’une intervention plus développée de l’artiste, qui s’étendra, en 2015, aux fossés et au donjon du Louvre médiéval."


 

 

Lévêque chapiteau néon Louvre 0"Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1"

néon rouge de Claude Lévêque, pyramide du Louvre

 


 

   " La lumière et le son sont des moyens de métamorphose complète, affirme Claude Lévêque. Ce sont deux éléments primordiaux dans une sensation. Après viennent les textures, les images, les ambiances, les objets, etc. "


 

 

Lévêque chapiteau néon Louvre 3"Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1"

néon rouge de Claude Lévêque, pyramide du Louvre

 

 

       

 

 

Claude Lévêque,  "Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1"

Pyramide du Louvre, Paris

Du 2 avril 2014 à l'automne 2015

 


 

 

Loris-Gre-aud-statue-touriste-Louvre.jpgOeuvre de Loris Gréaud sous la pyramide du Louvre

touristes se photographiant

 

 


 

L'art contemporain au Louvre sur ce blog:

Ruines et reconstructions, Makom de Michal Rovner, d'Israël au Louvre

 Soulages au Louvre: outrenoir et maîtres italiens de la Renaissance

Kosuth au Louvre, néons, confusion et désorientation

Louvre: Umberto Eco, vertige de la liste, énumérations, catalogue etc ...


 

 

Lévêque chapiteau néon Louvre 6"Sous le plus grand chapiteau du monde, partie 1"

néon rouge de Claude Lévêque, pyramide du Louvre

 

 

 

 

 

Liens sur ce blog:

 

Voeux 2015: Rêvez, un néon de Claude Lévêque


L'île au trésor de Claude Lévêque au musée Bourdelle, "en mai fais ce qu'il te plaît"

 

Claude Lévêque, un hymne à la joie et à la sieste aux Galeries Lafayette

 

 

 

 

 

Palagret

L'art contemporain et Patrimoine

avril 2014

 

 

Sources:

1- 20 minutes

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Catherine-Alice Palagret - dans Art contemporain
commenter cet article

commentaires